Manifeste à l'empereur
  • XXXII + 178 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Français, Chinois
  • Bibliothèque chinoise
  • N° dans la collection : 23
  • Parution :
  • CLIL : 4036
  • EAN13 : 9782251110233
  • Code distributeur : 55532
  • Export ONIX 3.0

Manifeste à l'empereur

Adressé par les candidats au doctorat

Traduit et commenté par : Roger DARROBERS

Présentation

Rédigé le 2 mai 1895, au lendemain de la signature du traité de Shimonoseki qui cédait Taïwan au Japon, le Manifeste de Kang Youwei (1858-1927) adressé à l'empereur Guangxu élabore une série de propositions concrètes visant à la modernisation et au développement économique de la Chine. Signé par quelque douze cents lettrés, cet appel s'il ne fut pas immédiatement entendu annonce l'éphémère Mouvement de réformes de 1898 dont Kang Youwei fut l'une des principales têtes pensantes. Pour la première fois, l'opinion publique semblait en mesure de peser sur le cours de l’Histoire. L’échec des réformes de 1898 et l’exil de ses hérauts vont laisser le champ libre aux partisans de la voie révolutionnaire. Un autre horizon s’ouvre alors pour la Chine.

Le Mémoire à l’empereur adressé par les candidats au doctorat (1895) condense les idées de Kang Youwei pour mettre la Chine sur la voie de la modernité et de la puissance. son contenu préfigure l’évolution actuelle de la Chine et éclaire sur ses relations avec le reste du monde.

Presse

La nouvelle publication de la collection est un texte adressé à l'empereur par le réformateur Kang Youwei en 1895, peu de temps après l'humiliante défaite de la marine chinoise face à la flotte japonaise.
Le Monde des livres - 10/11/2016

Entretien entre Marie-José d'Hoop et Roger Darrobers
LesBellesLettres

Biographies Contributeurs

Kang YOUWEI

Kang Youwei, lettré originaire de la province de Canton, s'est très tôt illustré par ses thèses en faveur de réformes destinées à doter la Chine d'une monarchie constitutionnelle. L’échec des réformes de 1898 et la répression qui s’est abattue sur ses hérauts le conduiront à l’exil pendant quinze ans. Il est l’auteur d’une œuvre importante dont le célèbre Datongshu (Le livre de la Grande Unité), paru en 1935, utopie radicale et prémonitoire. Le Mémoire à l’empereur adressé par les candidats au doctorat (1895) condense les idées de Kang Youwei pour mettre la Chine sur la voie de la modernité.

Roger DARROBERS

Roger Darrobers enseigne la langue et la civilisation chinoises à l'Université Paris Ouest-Nanterre. Membre du CRCAO (UMR 8155), il a traduit Zhu Xi, Mémoire sur la situation de l'empire (1188), paru aux Éditions You Feng en 2008, et, en collaboration avec Guillaume Dutournier, de Zhu Xi et Lu Jiuyuan, Une controverse lettrée. Correspondance philosophique sur le Taiji, publiés tous deux dans la "Bibliothèque chinoise" aux Belles Lettres, en 2012 et 2013.

Table des matières

Avant-propos
Présentation
Bibliographie
Manifeste à l'Empereur adressé par les candidats au doctorat
Liste des signataires

Découvrez aussi

Balance des discours
Écrits de Maître Guan
Commémorations
Le Sens réel de « Seigneur du Ciel »
Principes essentiels pour éduquer les jeunes gens
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés