Mimes

Mimes

Texte établi par : John Arbuthnot NAIRN, Traduit par : Louis LALOY

Présentation

L'art de contrefaire, avec la voix, les sons des instruments ou les cris des animaux, était très apprécié en Grèce, que ce soit sur le mode comique - qu’on se souvienne des onomatopées des Grenouilles d’Aristophane -, ou sur le mode sérieux. Mais le mime fut aussi un genre littéraire à part entière, suffisamment répandu pour qu’Aristote le déplore, et dont, malheureusement, nous n’avons gardé que peu de témoignages. Parmi ceux-là, Hérondas est sans doute la figure majeure : ses Mimes sont des saynètes, pleines d’humour, où se croisent des personnages typiques, comme la maquerelle, le jaloux ou le maître d’école.

Notre édition présente un genre et un auteur encore trop peu connus et fait notamment le point sur les diverses hypothèses concernant les dates d’Hérondas qui aurait vraisemblablement vécu entre 270 et 245 avant J-C. L’histoire du texte, et particulièrement sa découverte, à la fin du XIXème siècle, sur des papyrus conservés au British Museum est ensuite exposée. Chaque texte est précédé d’une notice donnant des éléments d’analyse littéraire. La lecture est accompagnée par des notes éclairant le contexte historique. Enfin, l’ouvrage est enrichi par des notes, réalisées par Th. Reinach, sur les monnaies dans Hérondas ainsi que par un complément bibliographique récent.

Biographies Contributeurs

Louis LALOY

Musicologue

Découvrez aussi

Description du Tableau cosmique
Les origines - Réponses aux Telchines - Élégies - Épigrammes - Iambes et pièces lyriques - Hécalé - Hymnes
Fragments
Argonautiques. Tome I: Chants I-II
Opuscules rhétoriques. Tome III : La Composition stylistique
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés