Contre le totalitarisme
Contre le totalitarisme
  • 240 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 14 x 19 cm
  • 250 g
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 62
  • Parution :
  • CLIL : 3642
  • EAN13 : 9782251446554
  • Code distributeur : 56933
  • Export ONIX 3.0

Contre le totalitarisme

Textes politiques (1920-1948)

Texte établi par : Stéphane BARSACQ

"André Suarès est un grand écrivain injustement oublié. On reédite ses textes politiques rédigés entre 1920 et 1948. Prose superbe d'un patriote de choc."

Éric Zemmour (Le Figaro)

Présentation

À l’instar de Stendhal qu’il admirait, André Suarès (1868-1948) est un écrivain pour « happy few » mais aussi l’un des grands esprits du xxe siècle. Ami d’André Gide, il n’a jamais soutenu Staline ; contemporain de Maurras, il n’a jamais versé dans le fascisme. À l’inverse, il a eu à subir les rigueurs du régime de Vichy qui l’a contraint à se cacher lors de la Seconde Guerre mondiale, et s’il est une voix, qui, dès les années 1920 et tout au long des années 1930, s’est élevée contre le fascisme en Italie et le nazisme en Allemagne, ce fut la sienne. Celle d’un prophète dans le désert.

Fort d’un courage puisé dans les exemples d’Agrippa d’Aubigné, Chénier ou Hugo et de son seul génie verbal et visionnaire, il a décrit avec une acuité sans faille l’essence du totalitarisme qu’il a cernée comme nul autre en son temps en France. Il a mis en garde contre les dangers mortifères d’une déflagration mondiale qu’il a vue venir et combattu la « Bible des Gorilles » dont l’un des premiers il a dénoncé l’Apocalypse fatale.

Il est temps de lire ces textes, en particulier sa Chronique de Caërdal, du nom du héros légendaire qu’il s’était choisi. Publiée entre janvier 1939 et juin 1940 dans la NRF, elle n’a pas été épargnée par la censure. Ces textes inédits en volume, composés dans une langue souveraine, restent d’une actualité brûlante.

Médias

Vinci contre Hitler ou l'humanisme véhément d'André Suarès
France culture

Presse

Ces chroniques visionnaires demeurent comme un témoignage capital.
Actualité juive - 16/03/2017

Les textes Contre le totalitarisme publiés dans des journaux et des revues (1920-1948) permettent de (re)decouvrir l'esprit universel du virulent polémiste qui appelait a la fraternité européenne sans rien céder de la spécificité française.
Le Magazine littéraire - 01/04/2017

Empreints de spiritualité personnaliste, parcourus par la hantise de la défaite de «l'esprit», les articles ici rassemblés (publiés de son vivant dans des journaux ou des revues) frappent par leur virulence et leur âpreté dans la dénonciation des trois « monstres » que sont Staline, Hitler et « le Mussolin ».
Le Monde des livres - 21/04/2017

Les textes politiques d'André Suarès (1868-1948), auteur du «Voyage du condottiere », cofondateur de la NRF, sont à ce titre éclairants.
Le Point - 27/04/2017

André Suarès mêlait ses envolées romantiques à ses colères magnifiques. [...] Il n'aimait pas les compromis, encore moins les compromissions et les complaisances, comme en témoignent ses textes politiques, que l'on a rassemblés, de 1920 à 1948.
Le Service littéraire - 10/05/2017

André Suarès, Contre le totalitarisme : le courage de l’esprit
Le Blog des Belles Lettres

Biographies Contributeurs

André SUARÈS

André Suarès (1868-1948), issu d’une famille de négociants juifs installés à Marseille est reçu brillamment à l’Ecole normale supérieure où il devient ami avec Romain Rolland et Paul Claudel. Dreyfusard militant, ennemi de Barrès, plus tard de l’Action française, il fréquente Ernest Renan, écrit à Léon Tolstoï, est proche de Georges Clémenceau et de Charles Péguy, l’un de ses premiers éditeurs aux Cahiers de la Quinzaine. En 1895, il entreprend son premier pèlerinage en Italie dont il rapporte les visions qui formeront le Voyage du Condottière (1910-1932). Soutenu dans son travail littéraire par l’équipe de la NRF, il intègre la revue en 1912. Admiré en France – Debussy, Bourdelle, Picasso -, mais aussi à l’étranger – Miguel de Unamuno, James Joyce ou Stefan Zweig, l’un de ses traducteurs -, il s’impose comme une grande référence pour les jeunes écrivains de la génération d’André Malraux. Suarès écrit alors dans tous les genres, excepté le roman. Dès les années 1920, il pressent les germes d’une nouvelle crise. Très critique envers Mussolini, il devient de plus en plus virulent dans ses textes avec l’ascension d’Adolf Hitler. Durant les années 1930, Suarès écrit sans relâche contre tous les totalitarismes. Contraint de fuir précipitamment en zone Sud, il est finalement caché par le poète surréaliste Pierre de Massot. Charles de Gaulle demande la réédition de son livre Vues sur l’Europe. Epuisé par les années de guerre, il meurt en 1948.

Table des matières

Préface
Présentation

Les années 1920

Grands esprits de France (La Civilisation française, n° 2, février 1920)
Conscience européenne (Comœdia, vendredi 16 mars 1923)
À don Miguel de Unamuno (Comœdia, mardi 25 mars 1924)

Les années 1930

Ouvriers, soldats, enfants (La Nouvelle Revue Française, no 232, 1er janvier 1933)
Partis (1934, n° 23, mercredi 14 mars 1934)
Sur la mort de M. Prince (1934, mercredi 21 mars 1934) ....
Main de justice (1934, mercredi 2 mai 1934)
Horreur de la bassesse (1934, mercredi 11 juillet 1934)
Où la facilité mène la France (1934, n° 54, mercredi 17 octobre 1934)Ceux qui nous gouvernent n’ont pas l’énergie de penser (Le Jour, 21 février 1935)
Ce qui manque le plus (1935, n° 92, mercredi 10 juillet 1935)
Ils veulent commander, ils ne savent même pas servir (Le Jour, 10 août 1935)
Ce péril, l’Occident aveuglé ne le perçoit plus (Le Jour, 5 novembre 1935)

Vues sur l’Europe

En marge d’un livre


D’homme à homme
Assur
Réciprocité
Contre Rome avec l’Italie
Fond du mal entre la France et l’Italie
Apocalypse
Weidmanns Reich
Peuples de l’homme et races de la jungle
L’homme prétendu malade et la serve aux abois
Ce qu’il fallait faire
Rompre avec Rome
Ténèbres
Némésis

Chronique de Caërdal

Baudelaire – Leopardi – Avec Rembrandt – Celui qui nous manque le plus – Francis Jammes (La Nouvelle revue française, 1er janvier 1939)
Lorelei – Avec Goya – Le merle (La Nouvelle revue française, 1er février 1939)
Jours de fête – Spleen – Épiphanie – Mensonges – Esther – Une amie – Cézanne – Purification (La Nouvelle revue française, 1er avril 1939)
Monade et calcul – Figaro – Pervenche – Doute (La Nouvelle revue française, 1er mai 1939)
Occulte – Birthday – Triomphe de Judith et du tact (La Nouvelle revue française, 1er juin 1939)
Un lettre, un ami – Pleins du vide – Incircumcisi – Anna en perdition – Pascal, nu (La Nouvelle revue française, 1er juillet 1939)
Apocalypse des primates – Insomnie – Surprise – La pomme ne passe pas – Clytemnestre – Halley (La Nouvelle revue française, 1er août 1939)
Ennemis – Philoctète – Animal et non – Vecteurs – Pouvoir et contredire (La Nouvelle revue française, 1er septembre 1939)
Todesoberst – Rothenbourg-sur-la-Tauber – Exégèse du droit – Herrenvolk (La Nouvelle revue française, 1er octobre 1939)
Dieu seul fait l’homme libre – Sens chrétien – Neutres (La Nouvelle revue française, 1er novembre1939)
L’Antéchrist et la Bête – Paris (La Nouvelle revue française, 1er décembre 1939)
Dix-huit Brumaire – Souvenirs de Kipling (La Nouvelle revue française, 1er janvier 1940)
Pour et contre La Bruyère – Rouault – Welche – Chandeleur (La Nouvelle revue française, 1er mars 1940)
Donnant, donnant – Champs-Élysées (La Nouvelle revue française, 1er avril 1940)
Euthanasie (La Nouvelle revue française, 1er mai 1940)
Chansons – Sur les Brontë (La Nouvelle revue française, 1er juin 1940)

Deux lettres à Pierre Seghers

Les années de la Libération

NON ! a dit la France (Les Nouvelles Littéraires, jeudi 5 avril 1945 et jeudi 12 avril 1945)
Vues (La Table ronde, octobre 1948)

Annexe :

Lettre d’André Suarès à Georges Clemenceau, 23 octobre 1897

Bibliographie

Découvrez aussi

Tous n'étaient pas des anges
Les Somnambules
Mémorables
Les Employés
Ce qu'il faut faire pour ne plus être écrivain
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés