Fondements sociolinguistiques de la traduction
Fondements sociolinguistiques de la traduction
  • 400 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Traductologiques
  • N° dans la collection : 9
  • Parution :
  • CLIL : 3148
  • EAN13 : 9782251446721
  • Code distributeur : 56922
  • Export ONIX 3.0

Fondements sociolinguistiques de la traduction

Nouvelle édition revue et augmentée.

Présentation

La traduction est peut-être, comme l’écrivait Roman Jakobson, la pierre de touche et d’achoppement de toute théorie du langage. Dans ce livre, l’ambition de Maurice Pergnier est de jeter un pont entre la linguistique et les réalités pratiques de la traduction : on peut donc le définir comme un traité de linguistique générale reformulée à la lumière des problèmes de la traduction. Cet ouvrage dont la première édition date d’il y a quarante ans s’est imposé comme un ouvrage de référence auprès des linguistes, des traductologues et de tous ceux qui s’intéressent à la traduction. Épuisé, il était introuvable depuis longtemps : cette édition définitive, revue et enrichie, le rend enfin de nouveau accessible.

Maurice Pergnier entend promouvoir une approche linguistique et sociolinguistique de la traduction. Son propos est de montrer, sur des exemples concrets pour la plupart empruntés au passage de l’anglais au français, que la comparaison abstraite entre des segments de phrases d’une langue à l’autre, à laquelle s’est cantonné le structuralisme, conduit à une impasse : la traduction finirait par sembler impossible. Dès lors que l’on envisage les conditions concrètes, sociales, de la communication langagière, la traduction apparaît non seulement comme possible, mais comme un aspect capital de l’échange intersubjectif. Si les structures sémantiques ne sont pas transposables d’une langue à l’autre, les messages, eux, peuvent (et doivent) être traduits, parce que le sens n’est jamais prisonnier de ces structures.

La démonstration de Maurice Pergnier n’exige du lecteur aucune connaissance préalable en linguistique. Cet ouvrage d’un grand pédagogue, écrit dans une langue limpide, est accessible à quiconque souhaite s’initier aux grands problèmes de la traduction.

Biographies Contributeurs

Maurice PERGNIER

Maurice Pergnier est professeur émérite de linguistique générale à l’Université Paris XII (Créteil). Il est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels Les Anglicismes (PUF, 1989), Du sémantique au poétique avec Baudelaire, Cocteau, Magritte (L’Harmattan, 1997), Le Sommeil et les signes (L’âge d’homme, 2004), La désinformation par les mots (Ed. du Rocher, 2004), De Saussure à Saussure : le « Cours de linguistique générale à l’épreuve du siècle (L’âge d’homme, 2012).

Table des matières

Préface à la troisième édition
Introduction


Chap. I. La traduction dans la théorie générale du langage

Chap. II. Variables de langue et variables de parole
Les variables de langue
Les variables de parole

Chap. III. Les paramètres du message
L’énonciation
La réception du message

Chap. IV. Traduction et langues en contact

Chap. V. Sens et signifié

Chap.VI. Les structures sémantiques
Structure du lexique et réalité désignée
Signification et valeur chez Saussure
caractère du signe linguistique ignoré par Saussure : la polysémie
Signification et désignation
Signification et aire sémantique
Signification et « idées voisines »
Systèmes linguistiques et visions du monde
Structures linguistiques, champs sémantiques et contextes
Les deux axes de la structure sémantique
Le lexique des couleurs
Champs contextuels et traduction automatique

Chap. VII. Point de vue linguistique et point de vue sociolinguistique
Langue et communication
Linguistique et sociolinguistique

Chap. VIII. De l’idiome comme concept sociolinguistique
L’idiomatisation
L’idiome comme réduction de la structure
Unités structurales et unités idiomatiques
Idiotisme et rhétorique
Les axes de constitution de l’idiome
Dialecte, sociolecte, technolecte
Idiolecte et registres
Processus sociolinguistiques et champs lexicaux
Les idiomes et le traducteur

Chap. IX. Langue/parole ou code/message ?

Chap. X. Analyse et exégèse
Le processus exégétique
Le mécanisme des interférences dans l’opération traduisante
Les mécanismes de l’opération traduisante
Quelques conclusions générales

Chap. XI. Traduction et universaux

Conclusions et perspectives
Annexe
Mirages et réalités de quelques vieux concepts servant à mesurer les méthodes et les équivalences de traduction
Des modèles théoriques
Traduction mot-à-mot, Traduction littérale et traduction libre
Références bibliographiques
Index des notions

Découvrez aussi

La Seconde Profondeur
Le Bruissement des matins clairs
Sourcier ou cibliste
Les Noces de l'analogique et du numérique
Sur la traduction
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés