Bréviaire de la haine
Bréviaire de la haine
  • 478 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 64
  • Parution :
  • CLIL : 3392
  • EAN13 : 9782251447575
  • Code distributeur : 58760
  • Export ONIX 3.0

Bréviaire de la haine

Le IIIe Reich et les Juifs

Préface de : François MAURIAC

"Un tour de force."

(Le Point Références)

Présentation

Le thème de cet ouvrage fortement documenté est la lutte sans merci déclarée par l’hitlérisme aux Juifs d’Europe.
Grâce aux recherches poursuivies pendant cinq années en Allemagne même, grâce à l’examen des différentes archives du IIIe Reich et à de nombreuses interviews, cet ouvrage fondateur fut l’un des premiers à présenter une étude objective des techniques homicides nazies, en faisant témoigner, autant qu’il était possible, les bourreaux eux-mêmes ou les documents qu’ils ont laissés. Publié en 1951, dans la collection « Liberté de l’esprit » dirigée par Raymond Aron, le Bréviaire de la haine fut préfacé par François Mauriac, et régulièrement remis à jour par son auteur au fil des rééditions. Ce livre resté un classique de l’historiographie nazie conserve aujourd’hui toute sa pertinence.

Médias

Emission "La Fabrique de l'Histoire" présentée par Emmanuel Laurentin
France Culture

Presse

En puisant dans les nombreuses archives allemandes liées au procès de Nuremberg, Léon Poliakov tente de comprendre pourquoi s'est mise en place la politique d'extermination. Il publie en 1951 Bréviaire de la haine, la première étude sur ce sujet dans l'historiographie française.
Sciences humaines - 15/09/2018

Pour celui qui veut en savoir plus, le Bréviaire de la haine, de Léon Poliakov, aujourd'hui réédité, demeure incontournable. Dès 1951, l'historien d'origine russe et réfugié à Paris a tout compris, tout décrit, avec finesse, érudition et objectivité. Un tour de force.
Le Point Références - 15/09/2018

À le relire aujourd'hui, alors que les recherches se sont multipliées sur chacune des facettes abordées par l'ouvrage, le lecteur est frappé par la pertinence des analyses [...]. Il est encore surpris par la façon dont l'auteur embrasse toute l'histoire, n'ignorant ni les réactions des Juifs, ni celles de l'Église ou des peuples d'Europe.
L'Histoire - 01/02/2018

Biographies Contributeurs

Léon POLIAKOV

Léon Poliakov, né en 1910 à Saint-Pétersbourg (Léningrad), est mort à Orsay en 1997. Arrivé en France en 1920 avec sa famille, il est engagé volontaire dans l’armée française au cours de la Seconde Guerre mondiale. Fait prisonnier avec son bataillon à Saint-Valéry-en-Caux, il s’évade trois mois plustard du stalag de Doullens et entre dans la résistance. On doit à cet historien, qui fut aussi un humaniste, outre le Bréviaire de la haine, une Histoire de l’antisémitisme en trois volumes ; Le Mythe aryen ; Le procès de Jérusalem ; Les banquiers juifs et le Saint-Siège ; De l’antisionisme à l’antisémitisme.

Table des matières

Préface

Avant-propos de 1974

Chapitre I – Prodromes

Chapitre II – Déchaînement

Chapitre III – Pillages et mise en esclavage

Chapitre IV – Les ghettos. Une collectivité en vase clos

Chapitre V – Les exterminations
Les exterminations chaotiques
Les déportations
Les exterminations méthodiques

Chapitre VI — La résistance juive

Chapitre VII — Tentatives d’une exploitation plus rationnelle des Juifs

Chapitre VIII — Les grands desseins Nazis

Chapitre IX — Conclusion

Notes
Note sur le chiffre total des victimes juives des persécutions raciales pendant la dernière guerre
Annexe. La solution finale et la question juive

Découvrez aussi

La révolte de l’esprit
Discours et mode de vie philosophique
Il court il court le Bauhaus
Le Cheval dans la locomotive
Le Grand Massacre des chats
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés