Correspondance. Tome II : Lettres XXIII-LII

Correspondance. Tome II : Lettres XXIII-LII

Texte établi et traduit par : Jérôme LABOURT

Présentation

La collection des « Lettres de saint Jérôme » comprend actuellement cent cinquante-quatre épîtres. Mais elles ne méritent pas toutes, à titre égal, le nom de « lettres », et, d'ailleurs, elles ne sont pas toutes de sa main, par exemple, les dix lettres de saint Augustin à saint Jérôme (LVI, LXVII, CI, CIV, CX, CXI, CXVI, CXXXI, CXXXII, CXLIV), les lettres de saint Damase (XIX, XXXV), celles de Théophile d'Alexandrie (LXXXVIII, LXXXIX, XC, CXIII), les « lettres pascales » et la « synodique » du même patriarche (XCII, XCVI, XCVIII, C) etc…, soit en tout, trente et une épîtres. En revanche, la lettre XLVI, de Paule et Eustochium à Marcella, a été écrite, ou au moins récrite par saint Jérôme.

Notre collection renferme donc plusieurs « dossiers », où ont été groupés les questions, les réponses, les documents ecclésiastiques relatifs à la controverse origéniste, à l’hérésie pélagienne, ainsi que la correspondance échangée entre Hippone et Bethléem.

On a dénombré onze lettres dogmatiques, vingt-quatre exégétiques, treize sur des sujets de morale, onze oraisons funèbres, trente et un écrits polémiques ; les autres sont des « lettres familières » ou ne rentrent pas dans les catégories précédentes, telle la lettre LXX à Magnus, « orateur » de la Ville de Rome, sur l’utilisation des Lettres profanes.

Avec cette lettre, celles qui présentent un intérêt plus général sont les éloges funèbres (epitaphia) d’Asella (XXIV), Blésilla (XXXIII, XXXIX), Fabiola (LXXVII), Léa (XXIII), Lucinus (LXXV), Marcella (CXXVII), Népotien (LX), Paule (CVIII), Pauline (LXVI).

De même, les lettres qui traitent des sujets de morale ; ce sont les plus connues de toutes : sur l’Éducation des filles (CVII, CXXVIII), le Mariage (CXVII, CXXIII), la Pénitence (LVIII, CXXII), le Veuvage (XLVI, LXXIX), la Vie monastique (XIV, LVIII, CXXII), la Vie des clercs (LII), la Virginité (XXII, CXXX).

Biographies Contributeurs

JÉRÔME (SAINT)

Père et docteur de l'Église latine, Jérôme est né à Stridon (Slovénie) dans une famille chrétienne. Faisant de brillantes années d'études à Rome puis un début de carrière dans la fonction publique, la lecture des Commentaires sur les Psaumes d’Hilaire lui ouvre la voie érémitique. Jérôme s’installe dans le désert de Chalcis (Syrie). Installé à Antioche, puis à Constantinople, il est appelé à Rome auprès du pape Damase dont il devient le secrétaire. Il se fixe après 385 à Bethléem où il fonde des couvents. Possédant sur le bout des doigts le grec, l’hébreu et le latin, il est le traducteur et le réviseur les traductions latines du Nouveau Testament. On lui doit aussi, outre de nombreuses Vies de saints (il est le fondateur de l’hagiographie), le De viris illustribus, imité de Suétone, catalogue des hommes célèbres de l’Antiquité. La religion catholique en fait le patron des bibliothécaires et des traducteurs.

Jérôme LABOURT

Latiniste

Table des matières

XXIII. À Marcella –  Mort de Léa comparée aux funérailles pompeuses du "consul désigné", Vetius Agorius Praetextatus.

XXIV. À  la même – Éloge d'Asella, religieuse romaine.

XXV. À  la même –  Des dix noms de Dieu dans la Bible.

XXVI. À la même –  De quelques mots hébreux.

XXVII. À la même – A-t-il raison de corriger d'après le grec certains passages du Nouveau Testament? Vives attaques contre ses détracteurs.

XXVIII. À  la même –  Explication du mot diayalma ( hébr.: Sélah).

XXIX. À la même –  Sens des mots "ephod" et " teraphim".

XXX. À Paula –  Signification littérale et mystique de l'alphabet hébreu.

XXXI. À Eustochium –  Celle-ci lui ayant envoyé quelques cadeaux pour la fête de saint Pierre, il la remercie et dégage le sens symbolique de ces présents.

XXXII. À Marcella –  Il s'excuse de la brièveté de ses lettres.

XXXIII. À Paula –  Catalogue comparé de l'œuvre littéraire de Varron et de celle d'Origène.

XXXIV. À Marcella –  Exégèse du psaume CXXVI.

XXXV. Lettre de saint Damase à saint Jérôme –  Il lui reproche la rareté de ses lettres et lui propose  cinq questions bibliques.

XXXVI. Saint Jérôme à saint Damase –  Réponse à trois de ces questions.

XXXVII. À Marcella –  Critique du Commentaire de Rhéticius d'Autun sur le Cantique des Cantiques.

XXXVIII. À Marcella –  À  propos de la maladie de Blésilla, éloge de sa conversion.

XXXIX. À Paula –  Consolations au sujet de la mort de sa fille Blésilla.

XL. À Marcella –  Il raille l'un de ses détracteurs, qu'il appelle Onasus.

XLI. À la même –  Il expose et réfute les erreurs de Montan.

XLII.  À la même –  Il combat les opinions erronées de Novatien.

XLIII. À la même –  Il lui conseille de quitter Rome avec lui et vante les charmes d'une solitude champêtre.

XLIV. À la même –  Billet plaisant à propos de menus cadeaux.

XLV. À Asella –  Harcelé par ses adversaires, et sur le point de s'embarquer pour la Palestine, il proteste que son expulsion n’a qu’un motif : la conversion de Paula et de ses nobles amies à la vie religieuse.

XLVI. Paula et Eustochium à Marcella –  Elles lui vantent les merveilles de la Terre-Sainte et l’exhortent à les rejoindre à Bethléem.

XLVII. À Désidérius –  Il engage son correspondant et l’épouse de celui-ci à réaliser leur projet de visiter les Lieux saints.

XLVIII. À Pammachius –  Introduction pour lui annoncer l'apologie de son traité contre Jovinien, qui constitue la lettre suivante, et le féliciter de sa promotion de sacerdoce.

XLIX. À Pammachius –  Apologie de son ouvrage contre Jovinien

L. À Domnion –  Sur le même sujet ; il tance vertement certain moine romain, son adversaire.

LI. Traduction d’une lettre de saint Épiphane à Jean de Jérusalem, à propos des erreurs d’Origène et de procédures canoniques jugées illégitimes.

LII. À  Népotien – L’idéal du clerc et du moine dans leur vie publique et privée.

Découvrez aussi

Correspondance. Tome VIII : Lettres CXXXI-CLIV
Correspondance. Tome I : Lettres I-XXII
Correspondance. Tome VI : Lettres CX-CXX
Correspondance. Tome IV : Lettres LXXI-XCV
Correspondance. Tome V : Lettres XCVI-CIX
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés