Le Jour anniversaire de la naissance

Feuilleter le livre

Le Jour anniversaire de la naissance

Texte établi et traduit par : Gérard Freyburger, Commentaire de : Gérard Freyburger, Avec la contribution de : Anne-Marie Chevallier

Présentation

Censorinus est un savant grammairien romain du IIIe siècle ap. J.-C. Son Sur le jour anniversaire de la naissance a été composé exactement en 238 ap. J.-C. et est la seule de ses œuvres qui nous soit parvenue. Il constitue un cadeau d’anniversaire offert pour ses 49 ans à Quintus Caerellius, important chevalier romain qui protégeait l’auteur. C’est une petite somme de connaissances qui, dans une première partie, relève ce que disait la science antique sur les phénomènes menant à la naissance (détermination du sexe de l’enfant, durée de la gestation, influence des astres etc.) et, dans une deuxième partie, situant la naissance de Caerellius dans le temps, indique ce que l’on savait à l’époque sur la mesure du temps (grandes années, années, mois, jours) et nous fournit ainsi de précieuses informations, notamment sur les calendriers antiques.

Biographies Contributeurs

Gérard Freyburger

Gérard Freyburger est Professeur Emérite à l’Université de Strasbourg. Son domaine de recherches principal est la religion de la Rome antique. Il s’intéresse en outre à la rhétorique et à la grammaire latines ainsi qu’à différentes questions littéraires et philologiques que suscitent les textes latins.

Anne-Marie Chevallier

Anne-Marie Chevallier est agrégée de grammaire et professeur honoraire de lettres classiques dans l'enseignement secondaire. Elle est active dans le domaine du latin vivant et de sa pratique orale.

Table des matières

INTRODUCTION

I – CENSORINUS
Un cognomen illustre
Une personne de rang modeste, vivant en 238 ap. J.-C
Un homme savant, auteur de plusieurs ouvrages

II – LE DÉDICATAIRE Q. CAERELLIUS
Un notable qui a fêté sa 49e année
Un chevalier important, mais non de premier plan

III – LE DE DIE NATALI
Un cadeau d’anniversaire
Un ouvrage érudit

IV – PLAN DU DE DIE NATALI

V – LES SOURCES DU DE DIE NATALI
Varron, référence principale
Quelques désaccords entre Censorinus et Varron
Suétone et autres sources

VI – LA RELIGION DANS LE DE DIE NATALI
Le culte traditionnel
Conceptions religieuses
Le pythagorisme

VII – LANGUE ET STYLE
Breuitas, clarté, didactisme
Une langue « scientifique »
Un style d’une certaine élégance et teinté d’archaïsme

VIII – ÉTABLISSEMENT DU TEXTE
Deux manuscrits principaux : le Coloniensis 166 et le Vaticanus Lat. 4929
Probabilité d’une tradition propre à chacun des deux principaux manuscrits
Principes suivis pour l’édition

CONSPECTVS SIGLORVM

LE JOUR ANNIVERSAIRE DE LA NAISSANCE / DE DIE NATALI

NOTES
ANNEXES
BIBLIOGRAPHIE
INDEX NOMINVM RERVMQVE NOTABILIVM

Découvrez aussi

Œuvres. Tome II : Louanges de Dieu, Livre III : Réparation
Les Métamorphoses. Tome III : Livres VII-XI
Aide-mémoire (Liber memorialis)
La Langue latine. Tome II : Livre VI
Histoire naturelle. Livre VII
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés