Halieutiques

Halieutiques

Texte établi et traduit par : Eugène De Saint-Denis

Présentation

Les Halieutiques sont sans doute la dernière œuvre d'Ovide : le poète, exilé à Tomes, entreprend la rédaction d’un traité consacré à l’art de la pêche. Il meurt sans pouvoir achever ce poème dont il ne nous reste que 135 vers.

Notre édition propose une analyse succincte de ce genre qui déroute la critique moderne, les halieutiques, et dont les œuvres d’Ovide et, après lui d’Oppien, sont les seuls témoignages que nous ayons conservés. La question de l’attribution de ces vers est aussi longuement abordée : l’introduction reprend les différentes thèses jusqu’ici proposées par les critiques et tranche en faveur de l’authenticité en fournissant de judicieux arguments. L’histoire du texte, ses éditions et ses traductions, est présentée de manière détaillée. L’ouvrage est en outre assorti d’un riche commentaire, tant sur les données ichtyologiques que littéraires, ainsi que d’un index nominum et rerum.

Biographies Contributeurs

Ovide

Né à Sulmone, Ovide (43 av. J.-C.-c. 18 apr. J.-C.) était le plus jeune des poètes augustéens. Il s’adonna de bonne heure à la rhétorique, préférant cependant l’art des « suasoires » à celui de la controverse. Un premier poste de triumvir le détournera vite de la vie politique au profit d’une vie mondaine vouée à l’érotisme et à la poésie. Pour des raisons obscures, il fut exilé en Roumanie, où il mourut dans la désolation.  Son oeuvre de virtuose compte en somme trois groupes d’oeuvres de tonalité diverse. Le premier rassemble les Héroïdes commencées vers l’âge de 18 ans. Le deuxième ensemble est celui des Fastes, calendrier incomplet des fêtes païennes, et des Métamorphoses, quinze livres consacrés aux origines du monde et aux fables mythologiques. Une troisième période s’ouvrira avec l’exil, où Ovide se consacrera à l’élégie : les Tristes et les Pontiques, écrites comme des lettres d’exil adressées à sa femme et à ses amis.

Eugène De Saint-Denis

Professeur honoraire à la faculté des lettres de l'Université de Dijon (en 1992)

Table des matières

Introduction

I. Place de ces Halieutiques dans quelques ensembles
II. Titre et contenu du poème
III. Histoire du texte ; éditions ; traductions
IV. Ovide est-il l'auteur de ces Halieutiques ?
V. Valeur poétique

Conspectus siglorum

Texte et traduction

Commentaire

Index nominum et rerum

Informations détaillée

Découvrez aussi

Les Fastes. Tome II : Livres IV-VI
Les Métamorphoses. Tome II : Livres VI-X
L'Art d'aimer
Tristes
Les Métamorphoses. Tome III : Livres XI-XV