Contre Ibis

Contre Ibis

Texte établi et traduit par : Jacques André

Présentation

Peu édité et surtout peu traduit, le Contre Ibis est sans doute l'œuvre la plus violente d’Ovide : exilé à Tomes, l’auteur des Tristes s’en prend à une ancienne relation, qu’il surnomme Ibis, qui tourmenterait la femme du poète et en voudrait à ses biens. C’est une véritable malédiction, dans le goût des arai des poètes alexandrins, et notamment de Callimaque qui écrivit lui aussi un Contre Ibis, à la fois source et modèle de notre texte, qu’Ovide entend lancer à son adversaire. Après une série d’attaques personnelles, suit, en guise d’exemples, une liste des héros qui eurent une fin tragique. Le texte s’achève sur les différentes morts que mérite Ibis.

Notre édition reprend la question de la place du Contre Ibis dans la chronologie des œuvres d’exil. L’introduction propose une analyse approfondie de l’influence de la poésie hellénistique sur Ovide et sur les autres poètes augustéens. L’ouvrage est complété par d’abondantes notes ainsi que par un index nominum.

Biographies Contributeurs

Ovide

Né à Sulmone, Ovide (43 av. J.-C.-c. 18 apr. J.-C.) était le plus jeune des poètes augustéens. Il s’adonna de bonne heure à la rhétorique, préférant cependant l’art des « suasoires » à celui de la controverse. Un premier poste de triumvir le détournera vite de la vie politique au profit d’une vie mondaine vouée à l’érotisme et à la poésie. Pour des raisons obscures, il fut exilé en Roumanie, où il mourut dans la désolation.  Son oeuvre de virtuose compte en somme trois groupes d’oeuvres de tonalité diverse. Le premier rassemble les Héroïdes commencées vers l’âge de 18 ans. Le deuxième ensemble est celui des Fastes, calendrier incomplet des fêtes païennes, et des Métamorphoses, quinze livres consacrés aux origines du monde et aux fables mythologiques. Une troisième période s’ouvrira avec l’exil, où Ovide se consacrera à l’élégie : les Tristes et les Pontiques, écrites comme des lettres d’exil adressées à sa femme et à ses amis.

Jacques André

Latiniste ; Agrégé de grammaire, docteur ès lettres ; Directeur d'études à l'École pratique des Hautes études (1954-1978), directeur de la Revue de philologie (1966-1980)

Table des matières

Introduction

La date du poème et de sa publication
La composition
La deuotio
La mythologie et l'histoire
Les ambages
Qui est Ibis ?
Le pseudonyme d'Ibis
Les rapports des deux Ibis
L'Ibis d'Ovide est-il une traduction ?
Les scolies
Intérêt de l'œuvre
Le texte de l'Ibis
Les éditions

Sigla

CONTRE IBIS / In Ibin
Texte et traduction

La deuotio
Les supplices promis
L'horoscope d'Ibis
Les exempla
 

Notes supplémentaires

Index nominum

 

Informations détaillée

Découvrez aussi

Pontiques
Les Métamorphoses. Tome I : Livres I-V
Les Remèdes à l'amour
Les Métamorphoses. Tome III : Livres XI-XV
Les Fastes. Tome I : Livres I - III