Contre les Gentils (Contre les Païens). Tomes IV-V : Livres IV-V

Feuilleter le livre

Contre les Gentils (Contre les Païens). Tomes IV-V : Livres IV-V

Texte établi et traduit par : Jacqueline Champeaux, Commentaire de : Jacqueline Champeaux

Présentation

Arnobe est un écrivain chrétien de la fin du IIIe siècle, auteur d’une apologie en 7 livres. Les livres IV et V, regroupés dans le présent volume, complètent la trilogie sur les dieux païens, que le polémiste scrute et moque avec une impitoyable ardeur.

Alors que le livre III traitait des grands dieux gréco-romains et de leurs – ridicules – images anthropomorphes, le livre IV est consacré à des divinités de moindre envergure : les abstractions divinisées, les dieux homonymes et les indigitations. Des divinités obscures, mal dénommées au point qu’on les confond, et dont la tradition renvoie une image honteuse, à travers des fables indignes. Le livre V est centré sur la figure de Jupiter, dieu souverain, mais triste héros de mythes abjects révélant et sa maladresse et sa dépravation. Arnobe raconte comment le dieu tout-puissant se fait berner par Numa lors d’une joute verbale devenue fameuse ; il évoque ensuite, à la faveur d’un développement sur la légende d’Attis, le viol de la Magna Mater, Cybèle, par Jupiter, puis le viol de Cérès, et enfin celui de sa fille Proserpine. Une succession de mythes scandaleux, qui entachent définitivement l’image des dieux du paganisme, et résistent même à l’exégèse allégorique. En trois livres, la rhétorique incisive et triomphante d’Arnobe a mis à nu, dans ses faiblesses et ses égarements, le panthéon glorieux de la Rome païenne.

Biographies Contributeurs

Arnobe

Arnobe est né dans la deuxième moitié du IIIe siècle, à Sicca Veneria (Afrique du Nord), et est mort vers 327. Il est déjà un rhéteur célèbre lorsqu'il se convertit au christianisme, vers l’âge de 60 ans. Doutant de sa foi, l’évêque de son diocèse l’incite à composer l’Adversus nationes, où sont exposés de manière particulièrement explicite les griefs des chrétiens envers la mythologie païenne. 

Jacqueline Champeaux

Professeur émérite à la Sorbonne, Jacqueline Champeaux était spécialiste de religion romaine. Elle consacra la première partie de sa carrière à l’élaboration d’une thèse d’État sur le culte de la Fortune. Auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles, elle s’intéressera ensuite à des questions diverses et complémentaires comme la conception du divin, la prière et les signes divinatoires. Reprenant le flambeau d’H. Le Bonniec qui avait publié le premier livre de l’Aduersus nationes (C.U.F., 1982), elle se consacrera en parallèle à Arnobe et à sa critique acerbe du paganisme, à travers une monographie sur la religion d’Arnobe (2018), et deux éditions commentées : celle du livre III (C.U.F., 2007) et celle des livres IV et V (C.U.F., 2021), son dernier ouvrage.

Table des matières

Introduction
Sources et composition du livre IV
Les indigitations (chap. 3-12)
Le catalogue des dieux homonymes (chap. 13-17)
Un inventaire mythique (chap. 20-35)
Sources et composition du livre V
Les sources
Allégorie et exégèse allégorique
Éléments de datation
Principes de l’édition

Bibliographie sélective
Sigla

Sommaire du livre IV
Livre IV. Texte et traduction
Commentaire du livre IV

Sommaire du livre V
Livre V. Texte et traduction
Commentaire du livre V

Index

Découvrez aussi

Contre les Gentils (Contre les Païens). Tome II : Livre II
Contre les gentils. Tome III : Livre III
Contre les Gentils. Tome I : Livre I
Contre les Gentils. Tome VI : Livres VI-VII
Histoire naturelle. Livre XII
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés