Divisions de l'Art oratoire. - Topiques

Divisions de l'Art oratoire. - Topiques

Texte établi et traduit par : Henri Bornecque

Présentation

Les Partitiones Oratoriae est un manuel de rhétorique composé par Cicéron, lors d'un séjour à la campagne, vraisemblablement aux alentours de 46. L’ouvrage prend la forme, assez répandue, d’un dialogue entre Cicéron et son fils, à la demande de ce dernier désireux d’apprendre en latin les belles paroles que son père lui avait dispensées en grec. L’ouvrage, à la fois technique et plaisant, connut une grande fortune dès l’Antiquité. Il est pour nous un des témoignages les plus clairs et les plus complets sur la question rhétorique. Les Topiques, rédigées à l’intention du jurisconsulte Trabatius, lors d’une traversée entre Vélie et Rhégium, appartiennent au même genre oratoire, quoique le manuel ait un sujet plus restreint: il s’agit pour Cicéron d’offrir un panorama des divers « lieux » qui fournissent les arguments, en les définissant par rapport à leurs équivalents grecs.

 

Notre édition rassemble en un volume ces deux précieux traités oratoires. Chaque texte est précédé d’une introduction qui lui est propre. Celle-ci fait le point des différentes hypothèses de datation et analyse les sources, grecques notamment, particulièrement importantes dans ces deux textes. Des notes accompagnent la lecture et sont développées, pour Les Topiques, par des notes supplémentaires. L’ouvrage est en outre enrichi d’un Index des mots grecs, d’un Index des noms propres, et d’un Index des mots et locutions latines techniques.

 

Biographies Contributeurs

Cicéron

Cicéron (106-43 avant J.-C.) fut l’un des plus brillants avocats de l’Antiquité, « le premier avocat de l’idée d’humanité » selon Stefan Zweig. Écrivain prolifique, il prit part aux heures explosives de la République romaine, notamment à l’un des plus fameux procès de l’histoire : l’Affaire Verrès. On lui doit de nombreux classiques, parmi lesquels L’Amitié, La Nature des dieux, Les Devoirs ou encore ses nombreux Discours.

Henri Bornecque

Henri Bornecque fut professeur à la Faculté des lettres de Lille. Il a édité et traduit de nombreuses œuvres de la littérature latine : Cicéron, Macrobe, Ovide, Quintilien, Pline le Jeune, Sénèque le Rhéteur, Tacite. Il est aussi l'auteur de nombreux ouvrages à caractère pédagogique ou méthodologique concernant le latin. L’Académie française lui décerne le prix Jules-Janin en 1902 pour Sénèque le rhéteur. Controverses et Suasoires et le prix d’Académie en 1931 pour l'ensemble de ses traductions.

Informations détaillée

Découvrez aussi

Discours. Tome XX : Philippiques V-XIV
Discours. Tome XVIII : Pour Marcellus - Pour Ligarius - Pour le roi Déjotarus
Discours. Tome XVII : Pour C. Rabirius Postumus - Pour T. Annius Milon
Discours. Tome XIII, 1re partie : Au sénat - Au peuple - Sur sa maison
Discours. Tome XVI, 2e partie : Pour Cn. Plancius - Pour M. Æmilius Scaurus