Lettres. Tome II : Livres IV-VI

Lettres. Tome II : Livres IV-VI

Texte établi par : Hubert Zehnacker, Traduit par : Nicole Méthy

Présentation

Cette réédition des Lettres de Pline le Jeune est accompagnée d’une introduction et d’un commentaire détaillés de H. Zehnacker proposant une synthèse édifiante tant des théories récentes sur la vie de l’illustre auteur que sur ses écrits et sur la vie à Rome. Les questions chronologiques sont également tranchées avec précision à l’aide de documents épigraphiques et de textes finement étudiés. La traduction est entièrement refaite dans cette édition critique. H. Zehnacker, qui a consacré l’essentiel de sa carrière à l’étude du monde romain au IIe-IIIe siècle de notre ère, peut donner dans ce commentaire toute la mesure de sa compétence.

La classification des livres à l’intérieur de la correspondance obéit probablement à des exigences littéraire, esthétique et thématique, malgré la fausse modestie de Pline qui semble nier toute organisation réfléchie. Contrairement à la thèse chronologique de Mommsen, Sherwin-White a proposé une typologie thématique des différents livres. Le présent ouvrage, i.e. le tome II comprenant les Lettres allant des livres IV à VI, serait organisé de la manière suivante : 
- tome IV : de lettres d’exhortation 
- tome V : de la vie domestique (affaires et vie privée) 
- tome VI : de la vie littéraire

Biographies Contributeurs

Pline le Jeune

Pline le Jeune est un homme politique et écrivain célèbre du Ier siècle après J.-C., dont on peut supposer qu’il est né à Côme entre 61 et 62 de notre ère, et mort vers 112. Notable de rang équestre dans son municipe, C. Plinius L. f. ouf. Caecilius Secundus fit son cursus honorum grâce à l’obtention du laticlave lui donnant accès à une carrière sénatoriale. Sans entrer dans les détails que développe très bien l’introduction de l’ouvrage, il plaida de nombreuses causes, gravit les échelons en tant que président des decemvirs, tribun de la plèbe, questeur, préteur, préfet du Trésor, consul suffect et enfin administrateur de la province de Pont-Bithynie sous Domitien et Trajan. Habile orateur et écrivain, il put profiter de certaines périodes d’otium (loisir) et de desidia (retraite) pour se consacrer aux studii (les études savantes) et exercer sa plume. L’authenticité des Lettres n’est aujourd’hui plus à douter, même si certaines missives semblent servir davantage de morceaux de bravoure stylistique que de lettres informatives.

Hubert Zehnacker

Professeur émérite à l'Université de Paris-Sorbonne.

Informations détaillée

Découvrez aussi

Lettres. Tome III : Livres VII-IX
Lettres. Livre X
Lettres. Tome IV: Livre X. Panégyrique de Trajan
Lettres. Tome II : Livres IV-VI
Lettres. Tome III : Livres VII-IX