Genêt
Genêt
  • 264 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 40
  • Parution :
  • CLIL : 3444
  • EAN13 : 9782251448077
  • Code distributeur : 59887

Genêt

Par lui-même

Traduit par : Clara Malraux

"Stimulant et subtil."

(Frankfurter Allgemeine Zeitung)

"Ce témoignage restera."

(Thomas Mann)

"Une critique fantastique très lucide de la société."

(Frankfurter Rundschau)

Présentation

Un tire-au-flanc comme héros : Genêt, un talentueux architecte, a 25 ans lorsque la Première Guerre mondiale éclate. Sceptique vis-à-vis de l’enthousiasme patriotique de ses contemporains, il tente à plusieurs reprises d’échapper au service militaire – la mère patrie n’a après tout pas besoin d’architectes sur le front, mais à la maison, où ils peuvent, par exemple, concevoir des usines de grenades et des cimetières pour les soldats tués.
Mais ce faisant Genêt contrevient à l’avis de mobilisation générale. Loin des champs de bataille, il apprend à faire un lit avec une rigueur militaire, à tirer et à « peler des patates contre l’ennemi ». Et il est convaincu, dans sa conviction, que tous ces exercices ne sont pas pour la guerre, mais que la guerre elle-même est un prétexte pour ces exercices.
L’intrigue du roman se joue dans le Francfort de la Première Guerre mondiale, qui établit la renommée littéraire de l’auteur. C’est le portrait fascinant d’un homme dont l’attitude envers le monde et ses contradictions a souvent été comparée à celle de Chaplin et de Keaton.

Médias

Genêt, de Siegfried Kracauer : la meilleure façon de marcher | Extrait
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu

Presse

En sociologue perspicace de la République de Weimar, Kracauer réussit à déployer l’image d’une société en guerre et de ses institutions sans pour autant mettre la guerre au centre de son récit.
Textem

Biographies Contributeurs

Siegfried Kracauer

Né à Francfort en 1889, Siegfried Kracauer fut l’une des personnalités marquantes de la vie culturelle sous la République de Weimar. Il quitta l’Allemagne pour la France en 1933 puis émigra en Amérique en 1940. Il y rédigera son ouvrage le plus connu, sur le cinéma expressionniste allemand, De Caligari à Hitler, et poursuivit une oeuvre de penseur de la modernité et d’écrivain philosophe jusqu’à sa mort, à New York, le 23 novembre 1966.

Informations détaillée

  • 264 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 40
  • Parution :
  • CLIL : 3444
  • EAN13 : 9782251448077
  • Code distributeur : 59887

Découvrez aussi

Rues de Berlin et d'ailleurs
Les Employés
Le Retour de Casanova
Un été en Suède
À Berlin