La Fabrique des innocents
La Fabrique des innocents

Feuilleter le livre

  • 216 pages
  • 52 Illustration(s), Bibliographie
  • Livre broché
  • 16.1 x 24 cm
  • 52 illustrations
  • Parution :
  • CLIL : 3648
  • EAN13 : 9782251452920
  • Code distributeur : 70724

La Fabrique des innocents

L’Affaire Mis & Thiennot, histoire d'une manipulation médiatique

"Gilles Antonowicz et Isabelle Marin s’attaquent aux faits, les analysent froidement, ne se laissant berner par aucune escroquerie médiatique."

(Causeur)

Présentation

31 décembre 1946 : le corps d’un garde-chasse criblé de plombs est découvert gisant dans un étang de la Brenne. Trois cours d’assises condamnent pour ce meurtre deux braconniers, Raymond Mis et Gabriel Thiennot. Au soir du troisième verdict, rendu à Bordeaux en 1950, l’affaire semble close et Maurice Garçon, l’avocat de la partie civile, pense pouvoir archiver son dossier.

Trente ans plus tard, plusieurs livres fondés sur des approximations, des hypothèses fantaisistes et des ragots proclament urbi et orbi l’innocence des condamnés. Les médias s’en emparent. Présentant avec complaisance ces hypothèses et ces rumeurs comme l’expression de la vérité, leur jugement est sans appel : Mis et Thiennot ont été victimes d’une erreur judiciaire ! La justice est sommée de présenter ses excuses. Malgré les pressions, la Cour de révision des condamnations pénales sait préserver son indépendance : six requêtes en révision des procès, déposées entre 1983 et 2015, sont rejetées. Pour combien de temps ? Fort du soutien d’une opinion manipulée, une septième requête est annoncée.

Comment cela est-il possible ? Comment un « tribunal populaire » fondant ses certitudes sur une ignorance absolue d’un dossier peut-il ainsi prétendre effacer une vérité judiciaire née de débats loyaux et contradictoires ? À l’heure où la Justice déserte les prétoires pour être rendue sur internet et les « réseaux sociaux », l’affaire Mis et Thiennot incarne les dérives et les dangers qui la menacent.

Avocat honoraire, historien, Gilles Antonowicz poursuit avec Isabelle Marin dans cette enquête percutante un travail l’ayant déjà conduit à l’examen approfondi de grandes affaires judiciaires (La Faiblesse des hommes, histoire raisonnable de l’affaire d’Outreau, Max Milo, 2013, L’Affaire Halimi, Histoire d’une dérive, Nicolas Eybalin, 2014, Maurice Garçon, Les Procès historiques, Les Belles Lettres, 2019, Isorni, Les Procès historiques, Les Belles Lettres, 2021)

Médias


France Inter - Émission "Affaires sensibles" du 25/02/2022 présentée par Fabrice Drouelle

Affaire Mis et Thiennot : 75 ans après, un mystère toujours non résolu
RTL - Émission "L'heure du crime" du 11/03/2022 présentée par Jean-Alphonse Richard

Accéder au contenu

Quand les médias s’emballent et fabriquent une erreur judiciaire. Un essai talentueux qui se lit comme un roman
Atlantico

Accéder au contenu

Presse

Une affaire qui demeure un incroyable sujet de controverse.
La Nouvelle République du Centre-Ouest - 03/03/2022

Mis et Thiennot : faux innocents, vrais coupables ?
Le Point - 07/03/2022
Accéder au contenu

Gilles Antonowicz et Isabelle Marin ont horreur du tribunal populaire. Alors, ils s’attaquent aux faits, les analysent froidement, ne se laissant berner par aucune escroquerie médiatique. [...] Ils ne tombent ni dans le romantisme victimaire, ni dans la réécriture de l’Histoire. Les faits sont têtus. Ils les décortiquent dans ce livre.
Causeur - 06/03/2022
Accéder au contenu

Isabelle Marin et l’avocat Gilles Antonowicz ont repris le dossier. [...] Leur étude est remarquable, fortement documentée, imparable juridiquement, et très bien illustrée, notamment par les dessins d’audience du célèbre avocat.
Présent - 26/03/2022

Quelle que soit la vérité, on ne peut nier que ce livre est le fruit d'un vrai travail. II met au passage en lumière deux personnalités intéressantes : celle de Jean Lebaudy, le riche patron de la victime (souvent accusé d'avoir influencé les enquêteurs), et celle de l'avocat de la partie civile, Maurice Garçon, un original qui, pendant les audiences, se laissait aller à griffonner des croquis et même à peindre de petites aquarelles, comme celle qui orne la couverture.
L'Écho du Berry - 14/04/2022

La familiarité [d'Antonowicz] avec le dossier, sa clarté et sa rigueur, sa capacité à guider le lecteur dans un panier de crabes font ici l’effet d’un rouleau compresseur. On ne voit pas trop ce que l’on peut objecter à sa démonstration implacable : la culpabilité des « accusés » est avérée et la dérive d’une justice médiatique qui ignore le dossier et le contradictoire, entérinée et déplorée.
Service littéraire

Raymond Mis et Gabriel Thiennot ont donné leur nom à de nombreuses rues et places dans la région de la Brenne, où plus personne ne doute de leur innocence. On ressort pourtant de la démonstration de Gilles Antonowicz plus que dubitatif sur la conviction de leurs partisans selon lesquels l’affaire Mis et Thiennot serait « l’affaire Dreyfus du Berry ». 
Le Monde - 16/06/2022

L’enquête d’Antonowicz est équitable, accablante – et imparable. Puisse-t-elle, dans ce monde déraisonnable, contribuer à vaincre une idéologie en passe d’avoir (presque) raison du réel... 
Causeur - 01/07/2022

Biographies Contributeurs

Gilles Antonowicz

Avocat honoraire, historien, essayiste, Gilles Antonowicz fait revivre avec passion les procès historiques du XXe siècle plaidés par les plus grandes figures du barreau. Ont déjà été publiés aux Belles Lettres Maurice Garçon. Procès historiques (2019) et Jacques Isorni (2021).

Isabelle Marin

Isabelle Marin est traductrice, spécialiste de la Grèce moderne. Elle a participé avec Gilles Antonowicz à l'enquête menée sur l'affaire Mis et Thiennot.

Table des matières

I. Les faits
Le crime
L’enquête
Les aveux
La rétractation
Premières confrontations
La reconstitution
Expertises et nouvelles confrontations
Deux thèses, deux camps
Châteauroux
Le Blanc
Usurpation de fonction et diffamations
Poitiers
Bordeaux
Été 1952 : La Marseillaise part en campagne

II. La fabrique des innocents
Le justicier
De la réalité
… à l’outrance
Âmes sensibles, s’abstenir
« La prière des juifs »
Le maillon faible : Bernard Chauvet
Vu à la télé, lu dans le journal, entendu à la radio
Mensonges et invraisemblances
Roger Morève était-il sourd ?
Dénigrements, caricatures
… et falsifications
Georges Daraud : la médisance
Désiré Brunet, première époque : la rumeur
Désiré Brunet, deuxième époque : les ragots
Jean Lebaudy : la calomnie
Jean Lebaudy : l’héritier
Louis et Louise Boistard : l’infamie

III. Ah ! Les braves gens !
Le combat pour la révision
Jusqu’à la mort, et au-delà !
La preuve par l’obstination
Rue Mis, square Thiennot

Épilogue

Annexes
Personnages principaux
Sources
Remerciements

Découvrez aussi

Maurice Garçon. Procès historiques
Isorni
Mourir pour des idées
C.I.E.L.
En Finir avec l'angélisme pénal
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés