De la Russie au Tibet
De la Russie au Tibet

Feuilleter le livre

  • 336 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 65
  • Parution :
  • CLIL : 3640
  • EAN13 : 9782251453651
  • Code distributeur : 71959

De la Russie au Tibet

Traduit par : Michel Pétris

Présentation

Gentleman doublé d’un érudit et d’un esthète, Robert Byron disparut en mer en 1941 quand son bateau fut torpillé au nord de l’Écosse par la marine nazie. Il avait 36 ans. 

Pour Bruce Chatwyn – expert s’il en fut –, Byron fut le prince des écrivains voyageurs. On s’en convaincra aisément en lisant ce récit drôle, vivant et lyrique à la fois d’un long périple entrepris au début des années 1930. On y voit notre auteur explorer avec curiosité Moscou, Leningrad et se passionner pour les églises de Novgorod. Puis, après un voyage plein de péripéties, rejoindre le Tibet qui le charme tant par la magie de ses paysages que par l’hospitalité de ses habitants. Trente ans avant Le Léopard des neiges, le « toit du monde » avait déjà inspiré le chef d’œuvre que voici.

Biographies Contributeurs

Robert Byron

Robert Byron (1901-1941) est un écrivain de voyage britannique, critique d'art et historien de renom, surtout connu pour son récit de voyage The Road to Oxiana. En 1925, Byron traverse l'Europe en voiture jusqu'en Grèce, en compagnie d'Alfred Duggan et de Gavin Henderson. Il poursuit ensuite son voyage en Inde, en Union soviétique puis au Tibet, ce qui nourrit l'écriture du présent ouvrage. C'est en Perse et en Afghanistan que Byron affine son style d'écriture de voyage. Il achève ainsi son récit The Road to Oxiana à Pékin, sa résidence temporaire. Une des particularités de sa prose, réside dans son refus (contrairement à d'autres auteurs de récits de voyage comme Peter Fleming) d'une trame continue et conventionnelle. Autre indéniable attrait de ses livres : son appréciation très fine de l'architecture. Philhellène, il a également été le pionnier, dans le monde anglophone, d'un regain d'intérêt pour l'histoire byzantine. Byron est mort très jeune, pendant la Seconde Guerre mondiale, lorsque le navire sur lequel il voyageait fut coulé en route vers l'Afrique occidentale.

Table des matières

Confession du voyageur 

La Russie
I. La nouvelle Jérusalem 
II. Croyance et pratique 
III. L’esthétique russe 
IV. Moscou 
V. Leningrad 
VI. Veliki Novgorod 
VII. La peinture russe primitive 
VIII. Iaroslavl et Sergueïevo 
IX. L’Ukraine 

Le Tibet
I. La poste aérienne 
II. Terres désertiques 
III. L’Himalaya britannique 
IV. Le Tibet 
V. Les plaines 
VI. Les délices de Gyantse 
VII. Déjeuner en ville 
VIII. Un hiver précoce 
IX. Un pèlerinage tibétain 

Découvrez aussi

Périclès l’Athénien
La Mousson
Les Caprices de Miss Bennett
Bill le Conquérant
La Chance des Bodkin
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés