Chronique de la vie qui passe
Chronique de la vie qui passe
  • 450 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 70
  • Parution :
  • CLIL : 3642
  • EAN13 : 9782251454245
  • Code distributeur : 72771

Chronique de la vie qui passe

Proses publiées du vivant de l'auteur I : 1912-1922

Textes réunis, annotés et présentés par José Blanco. Réunies, annotées et présentées par José Blanco FERNANDO PESSOA Traduites du portugais par Simone Biberfeld, Parcidio Gonçalves, Dominique Touati et Joaquim Vital.

Présentation

Porté aux nues par les plus grands – d’Octavio Paz à Roman Jakobson et António Tabucchi –, Pessoa compte aujourd’hui, avec un Rilke, un Joyce ou un Kafka, comme l’un des sommets de la culture européenne de ce siècle.
Ce premier volume des proses publiées de son vivant par l’auteur réunit, parmi d’autres, certains des textes dont le style provocateur lui valut d’être remercié par les rédacteurs des journaux où ils furent publiés. Pessoa y soutenait « le contradictoire comme thérapeutique de libération », allant jusqu’à prétendre qu’« une créature de nerfs modernes, d’intelligence sans niveaux et de sensibilité éraillée a l’obligation cérébrale de changer d’opinion et de certitude plusieurs fois dans la même journée ».
Pour Pessoa, écrire, c’est comme fabriquer une bombe : il entoure sa dynamite d’une enveloppe de raisonnement, il lui met une traînée de poudre d’humour. Au lecteur d’allumer la mèche !

Extrait

Médias

https://lesbelleslettresblog.com/2023/05/30/le-phenomene-pessoa-en-deux-volumes-de-proses-publiees-de-son-vivant/
Le Blog des éditions Les Belles Lettres

Accéder au contenu

Chronique de la vie qui passe
Lorgnon mélancolique, le blog de Patrick Corneau

Accéder au contenu

Presse

Notre époque compte, hélas, si peu de magiciens talentueux que Pessoa ne saurait être que le bienvenu.
Causeur - 24/02/2023
Accéder au contenu

Le poète y fait flèche de tout bois, multipliant les provocations contre l'ordre établi,
Figaro - 09/02/2023

Une nouvelle édition, plus complète, des oeuvres en prose de Fernando Pessoa nous rappelle que ce grand poète fut l’un des esprits les mieux faits de son époque.
Valeurs actuelles - 04/05/2023

On sort de la lecture de ces pages fasciné, agacé, sonné, intrigué,nullement indifférent. La marque des grands auteurs.
Le Figaro Hors-série - 26/10/2023

Biographies Contributeurs

Fernando Pessoa

Né en 1888 à Lisbonne, Fernando Pessoa passe son enfance à Durban. De retour au Portugal en 1905, il exerce divers métiers (typographe, critique littéraire, traducteur) et explore, caché sous les masques de personnalités hétéronymes qu’il a créés, différentes voies littéraires, en premier lieu la poésie. Il fonde en 1915 la revue Orpheu. Méconnu de son vivant, il meurt en 1935. La découverte posthume de son oeuvre considérable, dont Le Livre de l’intranquillité, Bureau de tabac et Ode maritime, en fera la grande voix de « l’Âme portugaise », et l’une des plus vibrantes de la littérature.

Table des matières

Préface par José Blanco
Chronologie sélective, par José Blanco


CHRONIQUE DE LA VIE QUI PASSE
1. La nouvelle poésie portugaise considérée d’un point de vue sociologique
2. Récidive
3. La nouvelle poésie portugaise sous son aspect psychologique
4. Une réplique à M. Adolfo Coelho
5. Naufrage de Bartholomeu
6. Aventures stylistiques d’une aiguière ciselée, qui aurait été modelée dans le ciel, en des temps légendaires, par un dieu amoureux
7. Trois
8. Les caricatures d’Almada Negreiros
9. Dans la forêt de l’Absence
10. Balance de Minerve — Réglage
11. [Réponse à l’enquête : « Quel est le plus beau livre portugais des trente dernières années ? »]
12. [Texte dans Missal de Trovas, d’Augusto Cunha et António Ferro]
13. Chroniques décoratives — I
14. À la mémoire d’António Nobre (1867-1900)
15. L’enquête littéraire, par Boavida Portugal
16. Fable
17. Chronique de la vie qui passe… [1]
18. Orpheu, revue trimestrielle de littérature, n° 1
19. Le Marin. Drame statique en un tableau
20. Contemporânea – Programme
21. Chronique de la vie qui passe… [2]
22. Chronique de la vie qui passe… [3]
23. Chronique de la vie qui passe… [4]
24. O Varre Canelhas, nouvelle (« novelo ») de Trás-os-Montes, par Joaquim Leitão
25. Chronique de la vie qui passe… [5]
26. Chronique de la vie qui passe… [6]
27. Le préjugé de l’ordre
28. [Réponse à l’enquête : « Quelle a été l’influence de la nouvelle génération sur la vie portugaise ? »]
29. Mouvement sensationniste
30. Faillite ?
31. Manque de logique… passéiste
32. Comment organiser le Portugal
33. L’opinion publique
34. Le Banquier anarchiste
35. António Botto et l’idéal esthétique au Portugal

Notes, par José Blanco
Index des noms cités dans le corps du texte

Informations détaillée

  • 450 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 70
  • Parution :
  • CLIL : 3642
  • EAN13 : 9782251454245
  • Code distributeur : 72771

Découvrez aussi

Comment les autres nous voient
Amour
Une sale histoire
Nouvelles
Seul suivi de Le Pêcheur d'hommes