Ma Vie
Ma Vie
  • 672 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût de l'Histoire
  • N° dans la collection : 23
  • Parution :
  • CLIL : 3661
  • EAN13 : 9782251454627
  • Code distributeur : 73523

Ma Vie

Introduction de Julia Neuberger. Traduit de l’anglais par Georges Belmont et Hortense Chabrier.

Extrait Audio

Présentation

Voici par Golda Meir (1898-1978) l’émouvant récit de sa vie. Pour la première fois, nous comprenons comment il se fait que cette femme extraordinaire, née en Russie et élevée aux États-Unis, est devenue Premier ministre d’Israël et l’un des géants politiques de son temps, sans jamais perdre rien de la chaleur ni de la simplicité qu’on se plaît à lui reconnaître.

Dans cette autobiographie, elle évoque les terreurs qui ont assombri son enfance, son adolescence tumultueuse, son mariage et son émigration vers la Palestine dans les années 1920, et la façon dont, sioniste et socialiste convaincue, elle s’est lancée dans la fantastique aventure qui devait aboutir à la création de l’État d’Israël. Elle décrit comment elle a mené sa carrière politique comme ministre du Travail (1949-1956), ministre des Affaires étrangères (1956-1966) et enfin Premier ministre d’Israël (1969-1974), tout en continuant à tenir son rôle d’épouse et de mère.

Cette autobiographie reflète aussi, bien sûr, l’histoire d’Israël même – et de sa lutte pour survivre – tout cela aboutissant à ce qui fut, pour Golda Meir, la période la plus désespérée : les jours terribles de la guerre du Kippour de 1973. Golda Meir apporte d’innombrables révélations, non seulement sur ceux de ses compatriotes avec qui elle a étroitement collaboré, comme Ben Gourion, Moshe Dayan, mais aussi sur les grands chefs d’État qu’elle a connus : Kennedy, Nixon, Kissinger, de Gaulle et Willy Brandt. Proclamant le droit d’Israël à l’existence, elle n’esquive aucun problème : elle évoque aussi bien l’histoire du mandat britannique que les relations avec les pays arabes ou la question palestinienne. Elle parle droit et clair avec l’autorité de quelqu’un qui a assumé les responsabilités majeures.

Les mémoires de Golda Meir sont aussi vibrants de sensibilité, de franchise et de chaleur humaine que l’a été toute son existence.

Extrait

Médias

Golda Meir (1898-1978), de l’idéal socialiste à la realpolitik israélienne
France Culture

Accéder au contenu

Critique de Ma vie de Golda Meir
Hebdoscope

Accéder au contenu

Presse

Dans son autobiographie, publiée trois ans avant sa mort, en 1975, et aujourd’hui rééditée, Golda Meir mêle avec bonheur l’histoire de sa vie, ses liens d’amitié avec les grands de ce monde (Kennedy, Nixon, Kissinger, Brandt) et la construction de l’État d’Israël.
Le Point Références - 06/12/2023

Un passionnant récit.
Libération - 04/01/2024

Un témoignage profondément humain, des souvenirs particulièrement émouvants, qui aident à comprendre les blessures d'Israël et le drame vécu à nouveau il y a trois mois.
Guerres et conflits - 17/01/2024

Table des matières

Introduction à l’édition 2023

1. Enfance
2. Adolescence politique
3. Je choisis la Palestine
4. Nouveau départ dans la vie
5. Pionniers et problèmes
6. « Nous combattrons Hitler »
7. La lutte contre les Britanniques
8. Nous avons notre État
9. Ministre à Moscou 
10. Le droit d’exister
11. Amitiés africaines et autres
12. Le grand isolement
13. Premier ministre
14. La guerre du Yom Kippour
15. Le bout de la route

Informations détaillée

  • 672 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût de l'Histoire
  • N° dans la collection : 23
  • Parution :
  • CLIL : 3661
  • EAN13 : 9782251454627
  • Code distributeur : 73523

Découvrez aussi

Il est cinq heures, le cours est terminé
Le Conte de ma vie
Haute Curiosité
Mémoires d'une maîtresse américaine
Walter Benjamin