Dien Bien Phu
Dien Bien Phu
  • 728 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 19.5 cm
  • Le Goût de l'Histoire
  • N° dans la collection : 27
  • Parution :
  • CLIL : 3393
  • EAN13 : 9782251455341
  • Code distributeur : 74835

Dien Bien Phu

Un coin d'Enfer

Traduit de l’américain par Michel Carrière Revu et corrigé par Michel Désiré. Préface à l’édition française de Nathaniel L. Moir. Préface de Roger Lévy.

Extrait Audio

Présentation

Le samedi 8 mai 1954, l’avion de commandement capte le tout dernier  message expédié par les Français de Dien Bien Phu : « Sortie manquée stop ne puis plus communiquer avec vous stop et fin. » La sortie d’« Isabelle » vient d’échouer et c’est bien la fin. La fin de la guerre d’Indochine et de la puissance coloniale française. Pour la première fois dans l’histoire, une guérilla a défait l’un des grands sur un champ de bataille. La perte de Dien Bien Phu en 1954, dont le siège aura duré 167 jours, aura des conséquences comparables à celles qui suivirent Waterloo, la Marne et Stalingrad.

Comment en est-on arrivé à cette situation désespérée à la veille de la conférence de Genève ? Minutieusement, Bernard Fall, après avoir recueilli les témoignages des survivants des deux camps, interrogé les acteurs essentiels de ce drame comme Hô Chi Minh et Giap à Hanoï, et obtenu du ministre français des armées l’autorisation de consulter des documents de première importance encore tenus secrets, reconstitue la bataille. Il décrit l’assaut puis l’asphyxie de Dien Bien Phu par une guerre de tranchée qui rappelle Verdun, et nous conduit dans l’enfer du camp retranché où les blessés sont terrés avec la vermine dans d’obscurs boyaux. Il montre comment les 13 000 hommes de la garnison française, composée à 70 % de légionnaires, de Nord-Africains et de Vietnamiens, s’opposèrent aux 50 000 combattants Vietminh et aux 55 000 requis sans armes – hommes, femmes, vieillards.

Bernard Fall, dans ce magistral panorama que lui seul pouvait écrire avec une aussi grande compétence, dévoile la vérité sur les aspects cachés de cette tragédie : quels furent réellement les rôles et les rapports des généraux Navarre, Cogny et de Castries ? Pourquoi les États-Unis ne sont pas intervenus ? A-t-on envisagé un bombardement atomique ? Et, surtout, l’histoire du Vietnam aurait-elle pris sa tournure actuelle si l’on avait évité une défaite décisive en 1954 ?

Extrait

Biographies Contributeurs

Bernard Fall

Bernard Fall est né en 1926. Engagé dans la Résistance dès 1942, il a participé aux combats dans la Haute-Maurienne. Son premier séjour en Indochine remonte à 1953. Il était titulaire de la chaire de Relations internationales de l’Université Howard de Washington lorsque, au cours d’un voyage d’études en février 1967 au Viêt-Nam du Sud, il fut tué dans des circonstances qui demeurent mystérieuses.

Table des matières

Préface – L’avenir de la guerre peut être trouvé dans le passé
Préface – L’enfer sur le dernier carré
Avant-propos

1. « Natacha »
2. La base aéroterrestre
3. Sorties
4. Le siège
5. L’assaut
6. L’étranglement
7. L’asphyxie
8. La solitude d’« Isabelle »
9. « Vautour », « Condor » et « Albatros »
10. Mort de « Castor »
11. La fin
12. Épilogue

Appendices
Annexe A. L’ordre de bataille de l’armée française
Annexe B. L’artillerie dans la bataille de Dien Bien Phu
Annexe C. Les pertes françaises
Annexe D. Le rôle de l’aviation française
Annexe E. L’armée populaire du Vietnam
Annexe F. Estimation des pertes vietminh à Dien Bien Phu
Liste des abréviations
Bibliographie
Index des noms

Informations détaillée

  • 728 pages
  • Livre broché
  • 13.5 x 19.5 cm
  • Le Goût de l'Histoire
  • N° dans la collection : 27
  • Parution :
  • CLIL : 3393
  • EAN13 : 9782251455341
  • Code distributeur : 74835