Les Tsiganes des Balkans (1280-1914)
Les Tsiganes des Balkans (1280-1914)
  • 688 pages
  • Index, Bibliographie, Glossaire
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3378
  • EAN13 : 9782251455488
  • Code distributeur : 74852

Les Tsiganes des Balkans (1280-1914)

Documents rassemblés, traduits et commentés par Bernard Lory.

Extrait Audio

Présentation

Les Tsiganes (Rroms) et leur histoire sont très largement méconnus et font l’objet de nombreux stéréotypes qui contribuent à donner d’eux une vision intemporelle, comme s’ils ne s’étaient pas adaptés aux évolutions de leur temps et n’avaient pas interagi avec les sociétés au contact desquelles ils se sont trouvés. Cette vision des Tsiganes vivant dans une bulle immuable et anhistorique est erronée : au cours des siècles, ils ont modifié leurs activités économiques, leurs pratiques langagières, leur style de vie.

Dans le présent ouvrage, Bernard Lory reprend l’enquête historique à sa base, par la collecte de sources primaires aussi variées que possible, écrites entre la fin du XIIIe siècle et le début du XXe siècle. Spécialiste de l’histoire des Balkans, il a limité son étude au Sud-Est de l’Europe (Grèce, Albanie, Bulgarie, Turquie d’Europe, Macédoine, Serbie, Kosovo, Monténégro, Croatie et Bosnie-Herzégovine), vaste territoire où les populations tsiganes sont nombreuses. Cette approche géographique est largement conditionnée par le facteur ottoman, puisqu’elle concerne des territoires qui furent sous son administration directe et prolongée.

Au total, ce sont 157 documents traduits du grec byzantin, du slavon, du turc ottoman, du latin, de l’allemand, de l’anglais, du serbo-croate, du bulgare ou du macédonien. Chaque texte est introduit, pourvu des notes explicatives indispensables, commenté et mis en rapport avec d’autres sources au contenu voisin. Le lecteur se rendra compte qu’il n’y est pas question de roulottes et fort peu de musique ou de bonne aventure. En revanche le métier de forgeron est central, les questions de fiscalité sont omniprésentes et les relations complexes entre Tsiganes et Gadjos se déclinent avec beaucoup de subtilité.

Extrait

Biographies Contributeurs

Bernard Lory

Bernard Lory est professeur émérite de l’INALCO à Paris, où il a enseigné la civilisation balkanique de 1989 à 2020. Fin connaisseur de nombreuses langues slaves des Balkans, il promeut une histoire des sociétés balkaniques qui ne se focalise pas seulement sur le politique, mais est plutôt ancrée dans la géographie et l’ethnologie. Il a publié plusieurs livres sur ces sujets, comme La ville balkanissime : Bitola, 1800-1918 (2011).

Table des matières

Introduction

PREMIÈRE PARTIE
1280-1481

Attestations de la présence tsigane dans les Balkans, XIII-XVe siècles
1. Un miracle peu crédible (Constantinople, milieu XIe siècle)
2. Mangeurs de charogne (Théophylacte d’Ohrid, années 1090-1112)
3. Le point de vue du droit canon byzantin : les Athinganes selon le concile in Trullo (692) et selon Balsamon (vers 1200)
4. Les difficultés du collecteur d’impôt (Constantinople, années 1280)
5. Un témoignage précoce (Crète, 1323)
6. Une erreur tenace : la charte de Dušan (Prizren, 1348)
7. Deux « Égyptiens » à Dubrovnik (1362)
8. Une source à récuser : la charte du roi Ivan Šišman au monastère de Rila (1378)
9. Une mention de l’ethnonyme Rrom au xive siècle ? (Modon, 1384)
10. Le « Fief des Tsiganes » à Corfou (avant 1386)
11. Premières chartes roumaines (Tismana et Vodiţa, 1387)
12. Trois sources anciennes que l’on ferait bien d’oublier
13. Comment faire d’une tête d’épingle un pilier scientifique (Zagreb, 1397)
14. Positionnement symbolique parmi les autres peuples (Bulgarie, première moitié XVe siècle)
15. Une esclave en Crète (Candie, 1409)
16. Un cas d’étude de village tsigane (région de Sofia, années 1410-1470)
17. Pas pires que les autres dans un monde pourri (Péloponnèse, 1415)
18. Rétablissement de privilèges anciens (Nauplie, 1444)
19. Douze mille Tsiganes franchissant le Danube ?! (Ruse, 1445)
20. Le hass de Nikopol (milieu XVe siècle)
21. Victimes de Dracula (Valachie, 1456-1462)
22. Kanunname des Yörük-s et des Tsiganes de Roumélie, datant du règne de Mehmed II (1451-1481)

DEUXIÈME PARTIE
LA GRANDE ÉPOQUE OTTOMANE
1481-1699


23. La capitation des Tsiganes chrétiens des Balkans en 1490-1491
24. Les Tsiganes à Modon à la fin du xve siècle : un dossier complexe
25. Collecter la capitation des Tsiganes (Balkans du Nord, 1497-1498)
26. Espions des Turcs (Bavière, 1439-1517)
27. Un document exceptionnel : le registre des Tsiganes balkaniques de 1523
28. Loi sur les Tsiganes de Süleyman le Magnifique (1530)
29. La difficulté de collecter l’impôt des Tsiganes (Edirne, 1532)
30. Traverser la tourmente de la conquête (Belgrade, 1536-1560)
31. Tsiganes et lépreux dans le Code criminel ottoman (1539-1541)
32. Trois humanistes français de la Renaissance
33. Trafic de Tsiganes (région danubienne, 1560)
34. Griefs de l’État ottoman envers les Tsiganes (Istanbul, 1564)
35. Le siège de Krupa en 1565
36. En marge d’une affaire criminelle (Edirne, 1566)
37. Talents médicaux (Sarajevo, 1566)
38. Chypre, à la fin de la domination vénitienne (1550-1570)
39. Une communauté villageoise (Boboševo, sancak de Kjustendil, 1570)
40. Travailler à la mine (Bosnie, 1574)
41. En attendant le Jugement Dernier (Siderokapsa, 1580)
42. Musiciens d’une réception officielle (Budapest, 1584)
43. Un filou de haut vol (Ovče Pole, 1584)
44. Le Sancak des Tsiganes ; Tsiganes et corps paramilitaires
45. Des bourreaux d’une cruauté inouïe (Cluj, 1601)
46. La collecte des impôts dans le sud-ouest balkanique en 1604
47. Vente d’une maison (Sofia, 1617)
48. Quand la peste fauche (Serres, 1623, 1641)
49. Les bouchers de la ville (Bitola, 1634)
50. Tsiganes nomades et Balkaniques sédentaires (Bitola, 1634)
51. Des désordres causés par les femmes (Bitola, 1635)
52. Collecter l’impôt (Bitola, 1637)
53. Tsiganes d’Anatolie (1638)
54. Les Tsiganes, corrupteurs de l’Empire ottoman (années 1630-1640)
55. Condamné aux galères (Bitola, 1641)
56. Les Tsiganes : des musulmans à part entière ? (Bitola, 1657)
57. Les dangers de la frontière (Herzégovine, 1667)
58. Les Tsiganes de Komotini selon Evliya Çelebi (1668)
59. Le sacrifice rituel ou kurban (Bulgarie danubienne, 1680)
60. L’espionnage, une fois de plus (Boka Kotorska, 1685)
61. Une riche source provinciale (Jajce, 1693-1694)
62. Basculer d’un empire à un autre (Slavonie, 1698)
63. Une femme pieuse (Bitola, 1698-1699)

TROISIÈME PARTIE
UN CURIEUX XVIIIe SIÈCLE


64. Un forfait abominable (Olovo, 1703)
65. En Serbie sous occupation autrichienne (1718-1739)
66. Faire valoir ses droits devant le tribunal (Thessalonique, 1739)
67. Une attestation d’affermage de l’impôt (Dobroudja, 1740)
68. Troubles militaires et observations érudites (Niš, 1740)
69. Un ouléma excédé (Tešanj, 1742)
70. Une vague de répression ou autre chose… ? (Bosnie, 1743)
71. Aux côtés d’un pouvoir inique (Ruse, 1753)
72. Parmi le peuple des chrétiens (Balkan central, 1760-1779)
73. Survivance d’une vision médiévale (Paisij Hilendarski, 1762)
74. Amadou et prostitution (Jagodina, 1764)
75. Traverser clandestinement le Danube (Zemun, 1764)
76. Sur la piste d’une secte byzantine (1765)4
77. Indésirables dans l’armée (Bulgarie, 1769)
78. Hammams séparés (Vidin, 1773)
79. Polémique sur la Dalmatie (1774)
80. La théorie égyptienne (Banat de Temesvar, 1775)
81. Surveillance du nomadisme (Balkans, 1775)
82. Un canton d’Herzégovine (Ljubinje, 1779)
83. Victimes de violences sexuelles (Bitola, 1781)
84. Des gens « qui ne se tiennent pas à leur place » (Eyüb, 1786)
85. Une première approche scientifique des Tsiganes du Sud-Est européen(1783-1787)
86. Une vie exposée aux dangers naturels (Prizren, 1789)
87. Musique militaire (Thessalonique, 1773-1818)

XIXe SIÈCLE (1804-1914),
« ÂGE CLASSIQUE »
DE L’HISTOIRE BALKANIQUE


88. Les cavalières du chaos : Tsiganes et kărdžali-s (Rhodopes, début XIXe siècle)
89. Renforcer le contrôle (Balkans, 1804)
90. Sale besogne… (Ada Kale, 1804)
91. Le maillon faible de la ville assiégée (Užice, 1805)
92. Des chariots fantastiques (Bosnie, 1807)
93. Un tambour géant (Crimée, vers 1810)
94. Un Tsigane invité à la noce (Vraca, 1812)
95. Orpailleurs (vallée de l’Aliakmon, 1814)
96. Pauvre, pieux et intégré (Sarajevo 1818-1819)
97. Maintien de l’ordre (Sofia, 1819)
98. En marge de l’armée ottomane (années 1820)
99. Soins dentaires (plaine de Salonique, années 1820-1830) ; avortements (Kragujevac, 1822)
100. Désir d’intégration (Serbie, 1822)
101. Lolita à Varna ? (1830)
102. Dans les Confins militaires (Slavonie, 1835)
103. La collecte de l’impôt (Bitola et Prilep, 1836)
104. Passer la frontière (Negotin, 1836)
105. Montreurs de marionnettes (Moldavie, vers 1830)
106. Sur les routes de Bulgarie (1837)
107. Sociologie de Tsiganes citadins en 1844-1845 (Bitola, Skopje, Kočani, Prishtina, Vushtrri)
108. Stabiliser une nouvelle vague migratoire (Bosnie, 1845)
109. Un brigand renommé (Bulgarie orientale, 1845-1855)
110. Soirée musicale (Himara, 1848)
111. Les Tsiganes à Istanbul en 1848
112. Les migrations kalderar-es dans les Balkans
113. Joies et deuils ; la pečalba tsigane (Ohrid, 1851)
114. Les Tsiganes comme modèle d’unité nationale (Modruš, Croatie, 1853)
115. Une mauvaise farce (région de Stara Zagora, 1853)
116. Compétition professionnelle (Šabac, 1853-1854)
117. Le kehaja, factotum du village (Bulgarie du nord-ouest, années 1850-1875)
118. Des existences modestes en Serbie (années 1860)
119. Un Tsigane retravaillé peut devenir un Bulgare (Stara Zagora, 1864)
120. Une première revendication identitaire (Prilep, 1867)
121. Un pogrom local (région de Varna, 1867)
122. Un mariage contesté à la limite entre les millet-s (Stara Zagora, 1868)
123. Les Tsiganes dans le Vilayet du Danube (1864-1877)
124. Les débuts de la tsiganologie balkanique : Alexandros Paspatis (1814-1891)
125. Description technique d’une tente (Thrace,1870)
126. Le premier prolétariat ouvrier des Balkans (Sliven, 1872)
127. Mariages et funérailles (Bulgarie, 1873)
128. Une langue qui se réduit à un argot (Dubrovnik, 1873)
129. Deux affaires de vampires en Bulgarie du nord (1873 et 1881)
130. Tsiganes avec buffles (Hayrabolu, 1874)
131. Tsiganes sédentaires de Bulgarie du nord vers 1876
132. Usage du henné (Šabac, 1876)
133. Le massacre de Koprivštica (mai 1876)
134. En temps de troubles, scènes de pillage (Bulgarie, Serbie, 1876)
135. Le cachot des Tsiganes (Plovdiv, 1876)
136. Les Tsiganes dans la guerre russo-turque de 1877-1878
137. Dans la constellation des métiers du métal (Roumélie, 1877)
138. Les Tsiganes à Shkodra en 1879
139. La périphérie slovène (1884)
140. Tsiganes de Grèce (années 1880)
141. Les Koritar-s de Croatie-Slavonie, 1890
142. Si peu tsiganes, quasiment serbes (Priština/Prishtina, 1893)
143. Un gendre indésirable (Macédoine du sud-ouest, 1895)
144. Tsiganes de Bosnie (1895)
145. Des larmes de lune (Debar, 1899)
146. Dans les neiges du Pinde (Malakassi, 1903)
147. À propos de la mendicité (Strandža, 1903)
148. La modernité bureaucratique : papiers d’identité (Thessalonique, 1905)
149. La modernité bureaucratique : le service militaire
150. Première mobilisation nationale en Bulgarie (1905)
151. Les Tsiganes et l’Organisation macédonienne : préjugés traditionnels et morale révolutionnaire (Bitola, 1907)
152. Évincés de leur créneau économique traditionnel : deux cas villageois
153. En marge d’une ville en plein développement : les Tsiganes de Sofia au début du xxe siècle
154. Dans le tourbillon des guerres (Skopje, 1912-1918)
155. Employés dans les latifundia
156. Le bon vieux temps des beys en Bosnie
157. Coup d’oeil sur le monde féminin (Istanbul, 1914)

Conclusions
Annexe : Les Tsiganes des Balkans : combien ?
Glossaire
Bibliographie
Index géographique
Index thématique

Informations détaillée

  • 688 pages
  • Index, Bibliographie, Glossaire
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3378
  • EAN13 : 9782251455488
  • Code distributeur : 74852

Découvrez aussi

Dixit. L'art de la parole dans l'Antiquité
Naples entre Baroque et Lumières
Agir et subir
L'Économie de Dieu
Odeurs antiques