Commémorations
  • CXXIX + 592 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19.2 cm
  • Chinois, Français
  • Bibliothèque chinoise
  • N° dans la collection : 4
  • Parution :
  • CLIL : 3436
  • EAN13 : 9782251100043
  • Code distributeur : 39802
  • Export ONIX 3.0

Commémorations

Traduit par : Stéphane FEUILLAS

Tout est là, merveilleusement offert à qui veut bien l'accueillir.

(La Revue des deux Mondes)

Présentation

De la vaste pratique scripturaire des lettrés chinois, on retient le plus souvent quelques textes insérés dans des anthologies littéraires, détachés de leur contexte de rédaction et laissés dans une ignorance relative des petites formes auxquelles ils appartiennent. Or, une telle habitude de lecture, dans les langues occidentales, produit un effet de distorsion, accréditant l'image d'une littérature douce-amère, préoccupée de recherche intérieure, ouverte aux mystères naturels et aux expériences de sagesse.
Sans nier cette orientation possible, le présent volume propose de montrer, à travers un auteur et sa pratique d'écriture dans un genre, un lettré au travail. Su Shi (1037-1101), l'un des plus grands prosateurs, poètes et penseurs de la Chine des Song, a en effet, sa vie durant, manié la forme de la commémoration, pièce brève, originellement destinée à être gravée sur stèle pour saluer l'érection d'un bâtiment officiel ou d'une demeure privée, qu'il ouvre à de nouvelles thématiques : éloge d'administrateurs compétents et vertueux, récits de promenades, considérations politiques, relectures de l'histoire, notes plus autobiographiques sur le statut même du lettré, variations bouddhiques ou taoïstes sur l'Absolu, découverte des vertus de l'art.
Tout à tour prudentes, narquoises, érudites, précises ou empreintes d'autodérision, les soixante et une commémorations brossent le portrait d'un esprit libre, soucieux de mettre sa pensée en conformité avec ses actes, prompt à révoquer les savoirs révolus au contact de l'expérience, attaché à construire une éthique communautaire et à restituer, au-delà des oppositions de doctrine, la mission confucéenne par excellence : apprendre à être un homme.

Biographies Contributeurs

Su SHI

Su Shi (1037-1101), plus connu sous son surnom « l'ermite de la Pente de l’Est » est sans doute sous les Song du Nord (960-1127) la quintessence du lettré chinois : immense poète et prosateur, calligraphe et peintre, c’est aussi un grand administrateur, un commentateur des Classiques confucéens en même temps qu’un esprit radicalement indépendant, interprète original et curieux de la tradition, expérimentateur de techniques diverses et variées pour « nourrir sa vie ». C’est aussi un homme dont la vie et les vicissitudes (tantôt au sommet de l’État, tantôt en exil) ont donné matière très vite à des romans.

Stéphane FEUILLAS

Stéphane Feuillas, ancien élève de l'École Normale Supérieure de la rue d’Ulm est actuellement maître de conférences à L’université Paris7-Denis Diderot où il enseigne la langue et la civilisation de la Chine classique. Spécialisé dans le renouveau littéraire et théorique de la Dynastie des Song. Il a dirigé plusieurs volumes sur les questions du jugement ou du sujet dans la Chine ancienne. Il est aussi le traducteur de Su Shi dans un volume intitulé Un Ermite reclus dans l’alcool et autres rhapsodies (Editions Caractères, Paris 2003).

Découvrez aussi

Écrits de Maître Guan
Dispute sur le sel et le fer
Notes sur de nouveaux divertissements comiques
Dialogues pour dissiper la confusion
Livres de morale révélés par les dieux
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés