De Gaulle, Israël et les Juifs
De Gaulle, Israël et les Juifs

Feuilleter le livre

  • 200 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 73
  • Parution :
  • CLIL : 3299
  • EAN13 : 9782251450742
  • Code distributeur : 65604
  • Export ONIX 3.0

De Gaulle, Israël et les Juifs

Préface de : Frédéric Brahami

Présentation

Avant d’écrire Le Temps du soupçon, commentaire de la dernière conférence de presse du Président de la République, j’ai longuement hésité. Si certaines voix s’étaient élevées, si François Mauriac ou André Malraux avaient répondu au général de Gaulle ce qu’ils auraient répondu à tout autre homme d’État tenant de pareils propos, je serais resté en dehors d’un débat dans lequel je ne puis m’engager en toute sérénité. Aucun des écrivains, honneur des lettres françaises, n’a parlé. Je me suis donc résolu ou résigné à plaider contre un réquisitoire d’autant plus insidieux qu’il demeure camouflé.

J’ai pensé que ce témoignage ne prendrait sa pleine signification qu’à la condition d’y joindre les articles publiés pendant la crise du printemps 1967 et deux études sur Israël et les Juifs, écrites en 1960 et 1962, à l’époque où l’alliance franco-israélienne assurait aux Français d’origine juive une sécurité morale dont les privent, aujourd’hui, les péripéties de l’Histoire.

Raymond Aron, 1968



Ce livre a été publié à la suite de la conférence de presse du général de Gaulle du 27 novembre 1967 au cours de laquelle ce dernier s’exprima à propos des Juifs et d’Israël en un raccourci « un peuple fier, sûr de lui-même et dominateur » qui devait marquer les esprits et suscita chez Raymond Aron des réflexions restées d’actualité.

Presse

Une belle occasion pour revenir sur la position de l'illustre sociologue. [...] Absolument passionnant.
Presse nouvelle - 01/01/2020

Biographies Contributeurs

Raymond Aron

Raymond Aron (1905-1983) fut professeur à l’Institut d’études politiques de Paris (1945-1954) et à l’E.N.A. (1945-1947), puis titulaire de la chaire de sociologie de la Faculté des lettres de Paris (1955-1967), directeur d’études à la VIe section de l’École Pratique des Hautes Études (1960-1978) et professeur au Collège de France (chaire de sociologie de la civilisation moderne, 1970-1978).

Frédéric Brahami

Frédéric Brahami, est directeur d'études à l’EHESS (Centre de Recherches Historiques). Il a publié Le Scepticisme de Montaigne (1997), Le Travail du scepticisme. Montaigne, Bayle, Hume (2001), Introduction au Traité de la nature humaine de David Hume (2003). Il a dirigé notamment les volumes Les Affections sociales (2008), et L’Énigme du régicide : institution et rupture du politique, Incidence (2011).  

Table des matières

Préface
Aron, les Juifs et Israël
Du côté des prophètes

Note parue dans la revue Commentaire (n° 131, automne 2010) à propos de la conférence de presse du général de Gaulle du 27 novembre 1967

Préface de l’auteur


Première partie. La conférence de presse

Le temps du soupçon

Deuxième partie. Pendant la crise
Bruit d’armes au Proche-Orient
Confrontation Russo-Américaine
L’heure de la décision
Face à la tragédie
Comment la guerre est devenue inévitable.
Les ironies tragiques de l’histoire
Crise locale ou crise mondiale ?
D’un conseil des ministres à l’autre
Les armes et la paix
Pourquoi ?
Israël entre la guerre et la paix
Une diplomatie en quête d’une politique
Les arabes accepteront-ils de négocier ?
Intervention des grands ?
L’O.N.U. dans la crise du Moyen-Orient
L’O.N.U. et la crise du Moyen-Orient
La diplomatie du qui perd gagne

Troisième partie. Avant la crise
Les Juifs
Les Juifs et l’État d’Israël
Post-scriptum
Notes

Découvrez aussi

Dimensions de la conscience historique
Culture ou mise en condition ?
L'Envie
La Bibliothèque perdue
La Révolte de l'Esprit
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés