Les Besicles (Augenspiegel)
Les Besicles (Augenspiegel)

Feuilleter le livre

  • LVI + 450 pages
  • 6 Illustration(s) N&B, Index, Bibliographie
  • Livre broché
  • 14 x 22.5 cm
  • Français, Allemand, Latin
  • Miroir des humanistes
  • N° dans la collection : 21
  • Parution :
  • CLIL : 3387
  • EAN13 : 9782251453422
  • Code distributeur : 71562

Les Besicles (Augenspiegel)

suivi de Vie de Reuchlin, par Philipp Melanchthon

Sous la direction de Jean-Christophe Saladin. Traduction des "Besicles" par Hélène Feydy et Delphine Viellard. Traduction de la "Vie de Reuchlin" par J.-C. Saladin avec la collaboration de D. Viellard. Introduction de J.-C. Saladin et Yves Grimonprez

Présentation

Johannes Reuchlin, humaniste proche de Pic de la Mirandole et d’Érasme, se fait connaître en Europe comme spécialiste incontesté du grec et de l’hébreu.
En 1510, il s’oppose aux dominicains de Cologne qui confisquent les livres des juifs pour les brûler. Il soutient que les juifs sont les concitoyens des chrétiens et que la Kabbale contient les vérités secrètes de la religion. Il obtient gain de cause auprès de l’empereur, mais se voit accusé publiquement d’hérésie.
Il se défend alors en publiant Les Besicles, solide argumentaire juridico-théologique en allemand et en latin, répondant à la question : « Faut-il brûler les livres des juifs ? »
L’ouvrage est immédiatement condamné par la faculté de théologie et brûlé. L’Inquisition de Mayence puis la Sorbonne le condamnent à leur tour. Le nouveau pape Léon X prend sa défense, mais les polémiques de l’« Affaire Reuchlin » se déchaînent pendant dix ans.
Reuchlin sera finalement condamné à Rome en 1520, une semaine après Luther.
Aucun de ces textes n’avait encore été traduit en français.

Biographies Contributeurs

Hélène Feydy

Hélène Feydy, agrégée d’allemand, maître de conférences à la Sorbonne et traductrice, a enseigné la littérature et l’histoire des idées dans l’espace germanique. Ses travaux de recherche, centrés sur l’Humanisme, la Renaissance et la Réforme, en font une spécialiste du « frühneuhochdeutsch », langue de l’Augenspiegel (1511). Aux Belles Lettres, elle a traduit Karl-Wilhelm Weeber, Fièvre électorale à Pompéi (2005), Walter Burkert, Homo Necans (2005), et Les Besicles de Johannes Reuchlin (2022).

Delphine Viellard

Delphine Viellard, agrégée de Lettres classiques et docteur en histoire du christianisme ancien, a traduit pour la collection "Le miroir des humanistes" Les 900 Conclusions de Pic de la Mirandole, Les Besicles de Johannes Reuchlin, et a également participé à l’édition des Adages d’Érasme.

Jean-Christophe Saladin

Jean-Christophe Saladin, docteur en histoire, dirige la collection "Le Miroir des Humanistes". Il a publié, aux Belles Lettres, L’Éloge de la folie et Les Adages d’Érasme, Les Aventuriers de la mémoire perdue et Les Besicles de Johannes Reuchlin.

Olivier Sers

Olivier Sers a déjà publié aux Belles Lettres des traductions appréciées de Catulle (Le Roman de Catulle, 2004), Pétrone (Satiricon, 2002), Juvénal (Satires, 2002), Apulée (Les Métamorphoses ou l'Âne d'or, 2007) et des poètes néo-latins de la Renaissance Jean Second et Michel Marulle (Les Baisers/ Épigrammes, 2006).

Table des matières

Introduction : L’affaire Reuchlin 
(Jean-Christophe Saladin et Yves Grimonprez)
 

Les Besicles (1511) 
Récit de cette affaire 
(Texte allemand traduit par Hélène Feydy)
Recommandation sur la question de savoir s’il faut confisquer, détruire et brûler tous les livres des juifs 
(Texte allemand traduit par Hélène Feydy)
52 arguments que l’on pourrait opposer aux miens, de manière scolastique, avec de courtes résolutions 
(Texte latin traduit par Delphine Viellard)
34 contrevérités de Pfefferkorn 
(Texte allemand traduit par Hélène Feydy)
 

Vie de Reuchlin, de Philipp Melanchthon (1552) 
(Texte latin traduit par Jean-Christophe Saladin, avec la collaboration de Delphine Viellard)


Annexes
La condamnation par la Sorbonne, 3 août 1514 
(Texte latin traduit par Olivier Sers)
Reuchlin vu par les « hommes obscurs » 
(Texte latin traduit par Jean-Christophe Saladin)
La condamnation par Léon X, 23 juin 1520 
(Texte latin traduit par Olivier Sers)

Références des citations et notes techniques 
Repères chronologiques 
Bibliographie 
Index des noms

Découvrez aussi

Les Aventuriers de la mémoire perdue
La Bataille du grec à la Renaissance
Les Adages
Adages
Vas-y, Perroquet, cause !
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés