Sentences de Ménandre
Sentences de Ménandre

Feuilleter le livre

  • XLIV + 260 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 13.6 x 21 cm
  • La roue à livres
  • N° dans la collection : 95
  • Parution :
  • CLIL : 3437
  • EAN13 : 9782251453811
  • Code distributeur : 72079

Sentences de Ménandre

Traduction annotée par Janick Auberger avec la collaboration de Michel Casevitz

Présentation

Amusantes souvent, irritantes et même dérangeantes parfois, les maximes transmises depuis l’Antiquité par de nombreux recueils voués à satisfaire siècle après siècle différents publics sont dans leur grande majorité anonymes, même si l’on reconnaît çà et là des extraits de Ménandre ou d’autres poètes comiques et tragiques connus. C’est néanmoins sous le titre de Sentences de Ménandre qu’on se plait souvent à les mentionner. Nées en Grèce, christianisées, traduites en arabe, en slavon, elles ont connu de multiples remaniements et adaptations ; en plus du corpus principal d’un bon millier de maximes, nous avons voulu joindre les recueils retravaillés par Grégoire de Nazianze, Maxime Planude et Georges Hermonyme en raison de leur cohérence, et nous avons ajouté les variations construites sur les joutes oratoires sans nul doute fictives entre Ménandre et Philistion, qui connaissent quatre versions. Le lecteur distinguera dans ces corpus, outre les bons mots qui sont le sel des discussions entre amis, les thèmes de prédilection de notre culture occidentale, inlassablement repris pour transmettre sans doute les valeurs qui devaient garantir la cohésion et le bon ordre de la société. De l’école aux conversations de dîners entre gens de bonne compagnie, ces maximes sont parvenues jusqu’à nous : certaines sont démodées, d’autres restent universelles, et on aime à penser que notre XXIe siècle en supprimera certaines et en ajoutera de nouvelles, continuant ainsi la longue chaîne de cette littérature dite gnomologique, celle des maximes sentencieuses ou satiriques.

Biographies Contributeurs

Janick Auberger

Janick Auberger est agrégée de grammaire et docteure en philologiegrecque, professeure à l’université du Québec à Montréal, actuellementretraitée et associée.

Michel Casevitz

Docteur d’État ès lettres, professeur émérite à Paris Nanterre, spécialiste de philologie grecque. Il est l’auteur, notamment, du Vocabulaire de la colonisation en grec ancien (Klincksieck, 1985), d’éditions critiques de Diodore de Sicile, Pausanias, Plutarque, Libanios, aux Belles Lettres (Collection des Universités de France), et de nombreux articles de sémantique grecque. Un choix de ses articles par J. Auberger et J. du Bouchet a paru aux Belles Lettres en 2019, intitulé Mots croisés, littérature et philologie grecques.

Table des matières

AVANT-PROPOS 
INTRODUCTION
. – Les sentences dites de Ménandre 
Ménandre 
Les gnômai et sententiae 
La littérature gnomologique 
Les Sentences de Ménandre, éditions et traductions 
Tradition manuscrite 
Traductions antiques et modernes 
Note aux lecteurs 

TRADUCTION
Corpus principal (1 à 1029) 
Comparaison entre Ménandre et Philistion 
I - Ménandre et Philistion : Sentences et discussions 
II - Comparaison entre Ménandre et Philistion 
III - Disticha Parisina 
IV - Sentences de Ménandre et Philistion 

ANNEXES 
Grégoire de Nazianze (IVe s.) 
Maxime Planude (XIIIe s.) 
Georges Hermonyme de Sparte (XVIe s.) 

CORRESPONDANCES (Grégoire de Nazianze, Maxime Planude, George Hermonyme) 
POSTFACE
BIBLIOGRAPHIE ET ABRÉVIATIONS 

Découvrez aussi

Exposé sur le Songe de Scipion
D’un monde qui n’est plus
Invasion
La Dioptre
Discours I-IV. Tome I : Les héritiers de Constantin
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés