Histoires. Tome III : Livre III

Histoires. Tome III : Livre III

Commentaire de : M. Molin, Texte établi par : Jules Albert De Foucault, Traduit par : Éric Foulon

Présentation

Arcadien né à Mégalopolis en 200 avant J.-C., Polybe est sans doute le plus grand historien grec de son temps. Il aurait écrit, outre les Histoires, une biographie, un traité de tactique, un traité sur les régions équatoriales et une histoire de la guerre de Numance. Malheureusement, nous n'avons conservé qu’un tiers de son œuvre principale, Les Histoires qui avaient pour ambition de raconter «comment et par quel mode de gouvernement presque tout le monde habité, conquis en moins de 53 ans, est passé sous une seule autorité, celle de Rome» (livre I). Après la vaste introduction des deux premiers livres, le livre III présente les deux antagonistes de la Deuxième guerre punique, Rome et Carthage, et relate les heurs et malheurs de «la guerre d’Hannibal».

Cette nouvelle édition, entièrement refondue, vient enrichir le vaste travail d’édition, par la Collection des Universités de France, des œuvres complètes de Polybe. L’introduction apporte un éclairage essentiel sur la période et propose de judicieuses pistes de lecture quant à la méthode qu’aurait utilisée l’historien. L’histoire du manuscrit est brièvement expliquée, et assortie d’un stemma. Des notes accompagnent la lecture et sont développées, en fin d’ouvrage, par des notes complémentaires ainsi que par une bibliographie. L’édition contient en outre un index nominum en Grec et, en annexe, des tableaux généalogiques et des cartes.

Texte établi par Jules de Foucault. Nouvelle édition revue et corrigée, traduction d’Eric Foulon et commentaire de Michel Molin. Paris, 2004.

Biographies Contributeurs

Polybe

Arcadien né à Mégalopolis en 200 av. J.-C., cité appartenant alors à la Ligue achéenne, Polybe fut le plus grand historien grec de son temps. Militaire comme son père, Lycortas, plusieurs fois général au sein de cette ligue, que dirigea Philopoemen jusqu’en 182, il fut élu hipparque en 170 ou 169. À la victoire de Paul Émile à Pydna en 168, il fut désigné parmi les mille otages emmenés à Rome pour y être jugés. Le procès n’eut jamais lieu et Polybe s’attira la bienveillance de Scipion Émilien, si bien qu’il l’accompagna dans ses campagnes en Gaule et en Afrique et assista à la chute de Carthage en 146. Entre 146 et 145, il fit office de négociateur entre les Grecs et les Romains et participa à la réorganisation politique de sa patrie. Après de nombreux voyages, à Alexandrie, à Sardes, à Numance et en Atlantique, il meurt en 118, à la suite d’une chute de cheval. Nous ne possédons qu’un tiers de son oeuvre principale, Les Histoires, composées de quarante livres. Seuls les livres I -V sont entièrement conservés.  L’auteur discute, critique même ses sources et se soucie avant tout de la vérité historique ; son travail est vraiment un modèle du genre.

Jules Albert De Foucault

Docteur ès lettres. Professeur agrégé à la Faculté libre des lettres de Paris. Il a établi et traduit, dans la Collection des Universités de France, un volume de Démosthène et plusieurs volumes de Polybe.

Éric Foulon

Éric Foulon, ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de lettres classiques, est professeur émérite de langue et littérature grecques à l'Université Toulouse-Jean Jaurès. Ses travaux portent sur l'historiographie grecque et notamment les historiens grecs de Rome.

Informations détaillée

Découvrez aussi

Histoires. Tome IV : Livre IV
Histoires. Tome II : Livre II
Histoires. Tome VII : Livres VII-IX
Histoires. Tome I : Introduction générale. Livre I
Histoires. Tome V : Livre V