Contre la Grande Étude des femmes
Contre la Grande Étude des femmes
  • 266 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 16 x 22 cm
  • Collection Japon
  • N° dans la collection : 45
  • Parution :
  • CLIL : 4036
  • EAN13 : 9782251454214
  • Code distributeur : 73066

Contre la Grande Étude des femmes

Textes de Fukuzawa Yukichi sur le couple et la famille

Traduits et présentés par Marion Saucier

Présentation

« Il existe un livre bien connu, La Grande Étude des femmes (Onna daigaku), qui considère que seules les femmes sont coupables et qui les attaque violemment, mais moi, j’ai vraiment pitié de ces femmes. J’en viens à vouloir écrire un livre que j’intitulerais La Grande Étude des hommes (Otoko daigaku), où je critiquerais les hommes. »

Dans une lettre privée adressée à un ami en 1870, Fukuzawa Yukichi (1835-1901), penseur le plus influent de son époque, déclare la guerre à la conception de la femme que la morale confucianiste impose au Japon, notamment grâce à La Grande Étude des femmes, manuel de la bonne épouse destiné aux jeunes filles des classes supérieures. Il va mener ce combat jusqu’à sa mort, dans un ensemble de textes publié ici en français pour la première fois. Ses écrits confirment que les questions de la femme et du couple sont des enjeux stratégiques du processus de modernisation d’un pays.

Extrait

Médias

« Savoir aimer sa femme sans savoir la respecter est une mauvaise coutume très répandue dans notre société » – Fukuzawa Yukichi [1885]
Le Blog des éditions Les Belles Lettres

Accéder au contenu

Presse

À lire absolument pour l’argumentation et la confrontation de valeurs !
Asie Expo
Accéder au contenu

Porte-parole de la modernité, cet essayiste méconnu en France est, au même titre que John Stuart Mill en Grande-Bre tagne ou August Bebel en Allemagne, l’un de ceux qui, au XIXe siècle, ont le plus oeuvré pour faire évoluer le statut des femmes. Ce n’est pas rien.
Le Point Références - 01/06/2023

Biographies Contributeurs

Marion Saucier

Marion Saucier a longtemps enseigné à l’Inalco et a publié de nombreux articles et traductions sur Fukuzawa et sur la place des femmes au Japon depuis l’époque Meiji.

Fukuzawa Yukichi

Fukuzawa Yukichi (1835-1901) est considéré par ses compatriotes comme le plus grand des intellectuels japonais et l’un des principaux acteurs du processus de modernisation dans lequel leur pays s’engagea à partir de la Restauration de Meiji (1868). Ce fils de guerrier de bas rang, que rien ne prédestinait à jouer un tel rôle, fut tour à tour — et souvent en même temps — penseur, pédagogue, traducteur, essayiste, pamphlétaire et journaliste. Il fonda l’école privée Keiô — qui est aujourd’hui l’une des plus prestigieuses universités japonaises —, publia des dizaines d’ouvrages dont certains, à l’exemple de L’Appel à l’étude (Gakumon no susume) ou de L’État de l’Occident (Seiyô jijô), se vendirent à des centaines de milliers d’exemplaires, et créa l’un des premiers quotidiens japonais, Les Nouvelles de l’actualité (Jiji shinpô), qui parut pendant près d’un demi-siècle. Formé aux études chinoises, il rompit — à l’instar de toute une génération — avec celles-ci, pour se consacrer aux langues et aux études occidentales. Figure majeure des Lumières japonaises, il est assurément le plus important de ces jeunes Japonais qui, rêvant d’universalité, furent les premiers à découvrir le monde dans sa réalité contemporaine, à comprendre sa complexité et ses dangers, et à faire le choix de se consacrer corps et âme à faire accéder le Japon à la « civilisation » afin de maintenir son indépendance.

Table des matières

Avertissement

Lettre à Kuki Takayoshi (1870)
« À mes amis de Nakatsu » (1870)
« Les femmes japonaises » (1885)
« Les femmes japonaises (suite) » (1885)
« Des relations entre hommes et femmes » (1886)

Texte introductif par Nakamigawa Hikojirô
Des relations entre les hommes et les femmes (suite)

Les hommes japonais (1888)
Introduction

« La critique de La Grande Étude des femmes » (1899)
Introduction
Introduction
La critique de La Grande Étude des femmes

« La nouvelle grande étude des femmes » (1899)

Postface
Remerciements
Bibliographie autour de Fukuzawa Yukichi

Informations détaillée

  • 266 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 16 x 22 cm
  • Collection Japon
  • N° dans la collection : 45
  • Parution :
  • CLIL : 4036
  • EAN13 : 9782251454214
  • Code distributeur : 73066

Découvrez aussi

L'Appel à l'étude
Cheveux emmêlés
Jambes de cheval
Contes d’Ise, Contes de Risée
La Treizième Nuit